Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Select Page

La zone de confort : une clef du bonheur

La zone de confort : une clef du bonheur

La capacité de prendre des risques en sortant de notre zone de confort est la meilleure façon de grandir et d’évoluer. Mais nous avons souvent peur de faire ce premier pas. En réalité, la zone de confort ne se base pas sur le confort, mais sur la peur. La meilleure manière d’être heureux est d’en sortir.

1. Prenez conscience de ce qui est en dehors de votre zone de confort
En d’autres termes : qu’est ce qui en vaut la peine et de quoi avez-vous peur ? De la déception ou de l’échec ?
Dessinez un cercle et écrivez ces choses en dehors du cercle. Ce processus va vous permettre d’identifier clairement vos malaises et votre confort.

2. Soyez clair sur ce que vous cherchez à surmonter

Prenez la liste des inconforts et allez plus loin. Rappelez-vous, la première émotion que vous essayez de surmonter est la peur. Comment cette peur s’applique-t-elle à chaque situation ? Avez-vous peur d’aller vers les autres et de vous présenter dans des situations sociales ? Pourquoi ? Avez-vous peur d’être rejeté ou ignoré ? Répondez à ces questions en toute franchise.

3. Se sentir à l’aise avec l’inconfort

Fixez-vous un objectif pour éviter de fuir l’inconfort. Allez à la rencontre des gens dans les milieux sociaux, voyagez, apprenez une nouvelle langue…

4. Voir l’échec en tant qu’enseignement

Beaucoup d’entre nous ont tellement peur de l’échec, que nous préférons ne rien faire plutôt qu’échouer. Commencez à traiter l’échec comme un enseignement. Qu’avez-vous appris de cette expérience ? Quelle leçon en avez-vous tiré ?

5. Procédez par petits pas

N’essayez pas de sortir tout de suite de votre zone de confort, vous serez probablement déstabilisé et voudriez y retourner immédiatement. Faite de petits pas vers la peur que vous essayez de surmonter. Si vous voulez parler en public, commencez par profiter de chaque occasion de parler à de petits groupes de personnes. Vous pouvez même commencer avec des proches ou vos connaissances.

6. Passez du temps avec les preneurs de risques

Sortir avec des preneurs de risques commencera à influencer votre comportement.

7. Soyez honnête avec vous-même lorsque vous essayez de trouver des excuses

Ne dites pas « J’ai pas le temps de faire ça maintenant. » Au lieu de ça, soyez honnête et dites « J’ai peur de le faire. » Ne cherchez pas d’excuses, soyez honnête. Vous serez dans de meilleures conditions pour affronter ce qui vous dérange vraiment et augmenter vos chances de progresser.

8. Déterminez les avantages

Quelle seront les avantages à vous engager dans la prise de parole en public pour votre croissance personnelle et professionnelle ? Gardez ces avantages potentiels à l’esprit comme des motivations pour repousser la peur.

9. Ne vous prenez pas trop au sérieux

Apprenez à rire de vous-même quand vous faites des erreurs. Prises de risques impliquent échecs et situations inconfortables. Soyez heureux d’avoir des occasions de rire.

10. Insistez sur le plaisir

Sortez de vos limites, profitez des petits plaisirs de la vie tout en découvrant des choses sur vous-même.

“La plupart des gens préfèrent le confort à la prise de risque, parce qu’ils ont peur du changement et de l’échec, alors que la plus grande des peurs devrait être celle d’une vie gâchée.”

L’insouciance – Karine Tuil

Une Huile d'olive Miraculeuse

Trackbacks/Pingbacks

  1. L’auto-sabotage : l’ennemi numéro un de votre régime | MonCoachingMinceur.com - […] on est porteur du gène de l’obésité,... La spiruline, le super-aliment anti-carence La zone de…

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PROGRAMME MINCEUR
INTEGRAL
Faites votre bilan personnalisé
GRATUIT
Vous êtes *:
F.
H.
Date de naissance *:
/
/
Taille en cm *:
(Ex: 1m65=165)
cm
Poids actuel en kilo *:
kg
Poids souhaité *:
kg
Email * :
Je deviens gratuitement membre VIP newsletter de MonCoachingMinceur.com
* Champs obligatoires

Pin It on Pinterest