Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Select Page

Graines d’amarante : un trésor pour remplacer pâtes et riz

Graines d’amarante : un trésor pour remplacer pâtes et riz

Pas aussi connue que le quinoa, l’amarante est une plante d’Amérique centrale. Ses graines comestibles sont très nutritives et sont utilisées depuis 10.000 ans. Les Mayas et les Aztèques et plus tard les Incas furent les premiers à en détecter tous les bienfaits.

Les graines d’amarante ne font pas partie de la famille des céréales, bien qu’elles soient consommées comme telles, car elles ressemblent à celles de l’avoine.

Quels sont les avantages nutritionnels des graines d’amarante ?

Les graines d’amarante sont riches en calcium et peuvent parfaitement remplacer à ce titre le lait d’origine animale. Elles sont d’ailleurs recommandées pour les enfants et les personnes qui souffrent d’intolérance au lactose. Sa richesse en calcium en fait un aliment préventif de l’ostéoporose.

L’amarante est également un excellent aliment pour ceux qui ont besoin de suivre une alimentation sans gluten. Ses graines sont très digestes et sont aussi riches en acide folique et s’avèrent être un apport nutritionnel de choix pour les femmes en période de grossesse.

Grâce à sa forte teneur en fibres alimentaires, plus élevée que celle de l’avoine, le maïs et le blé, l’amarante favorise le bon fonctionnement du transit, la prévention des cancers colorectaux et permet de modérer les pics d’insuline.

L’amarante est également parfaite pour les végétariens et tous ceux qui veulent réduire leur consommation de viande, car c’est une bonne source de protéines (de l’ordre de 15 % en moyenne), et surtout de lysine, un acide aminé essentiel absent de la plupart des autres céréales.  Cet acide aminé, permet de conserver une bonne mémoire et de développer les capacités cérébrales. En agissant comme stimulant sur le cerveau, l’amarante s’avère donc utile aux personnes souffrant de dépression.

Ses bénéfices ne s’arrêtent pas ici. L’amarante est aussi riche en fer. Mais le fer d’origine végétale est moins bien absorbé que celui d’origine animale. Mieux vaut donc associer l’amarante à des aliments riches en vitamine C. Elle contient deux fois plus de fer et quatre fois plus de calcium que le blé dur, par exemple.

Grâce à sa bonne teneur en minéraux variés, l’amarante est une excellente source de magnésium, de phosphore, de potassium de cuivre et de zinc. Elle contient également de l’acide pantothénique, de la riboflavine, de la vitamine B6, de la vitamine C, de la thiamine et de la niacine.

Comment cuisiner les graines d’amarante ?

Il faut tout d’abord les laver avant de les faire cuire. Recouvrez ensuite les graines par deux fois leur volume d’eau froide et faites bouillir à feu doux, à couvert, pendant une vingtaine de minutes ou plus.

Les graines cuites à l’eau ont une consistance collante. Vous pouvez les ajouter à vos potages, gratins, d’autres plats cuits. Vous pouvez aussi les mélanger à d’autres céréales ou légumineuses, en les ajoutant à mi-cuisson.

L’amarante peut aussi être consommée avec des fruits, du yaourts, du pain, mélangée avec du fromage blanc et du miel, ou encore mixée dans vos jus de fruits frais.

Les feuilles d’amarante sont également très riches en nutriments, mais nous vous conseillons de les manger cuites. Les jeunes feuilles sont plus tendres et peuvent se manger crues en salade. Les feuilles plus développées doivent se cuisiner à la vapeur ou de la même façon que les épinards.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Graines de chia : précieuses alliées minceur | MonCoachingMinceur.com - […] Graines d’amarante : un trésor pour remplacer pâtes et riz […]

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest