Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Select Page

Strava Heatmap : cet incroyable outil pour les passionnés de running

Strava Heatmap : cet incroyable outil pour les passionnés de running

Strava est un réseau social et une application pour les amateurs de sport au grand air : running, cyclisme… A leurs heures perdues, les ingénieurs de chez Strava ont eu l’idée fantastique de compiler l’ensemble des 360 millions de courses enregistrées en 2014 et 2015 via l’application mobile pour en donner un aperçu sur une carte géographique : le résultat s’appelle Strava Heatmap et c’est une mine d’informations.

Chacun y trouvera son bonheur, j’y vois cependant pour ma part de multiples usages pratiques.

1- Quels sont les coins sympas pour courir à côté de chez moi ?

La carte d’activité de Strava pourra par exemple vous indiquer quels sont les parcours les plus appréciés des coureurs autour de chez vous. Il y a de fortes chances que ce soient des parcours bien balisés, où les risques de chutes ou d’accident sont moins fréquents voire des endroits assez fréquentés pour ne pas risquer d’être importuné(e). Vous pourrez aussi découvrir de nouveaux sentiers à parcourir que ce soit à vélo ou à pied, idéal pour découvrir une ville tout en faisant du sport.

Strava a ajouté la notion de « cluster » à ses cartes. Les chemins les plus pratiqués sont ainsi automatiquement transformés en routes balisées que vous pouvez éventuellement importer dans votre téléphone pour ne pas risquer de vous perdre. Pour chaque cluster, Strava indique les heures, jours et mois des pics de fréquentation, la longueur du circuit et quelques photos.

Voilà par exemple le parcours dans le Parc de la tête d’or à Lyon, un endroit bien connu des lyonnais sportifs ou moins sportifs .

strava heatmap Lyon

2- Où trouver un stade ou une piste d’athlétisme dans ma ville ?

Si vous voulez pratiquer vos fractionnés, quoi de mieux qu’un terrain plat et balisé et quoi de mieux qu’une piste d’athlétisme ? Par chance, la Strava Heatmap pourra vous les montrer. Il suffit de zoomer suffisamment pour voir apparaitre les pistes – de forme ovale – comme par magie. Voyez un exemple ici dans la banlieue d’Orléans :

Piste d'athlétisme orléans

3- Se rendre compte que les français sont moins sportifs que nos voisins européens…

Un petit coup de dé-zoom sur la carte, et on se rend bien compte à quel point nous sommes moins sportifs que nos voisins. Alors certes, il y a une question de densité de population (plus une zone est densément peuplée, plus elle comptera de coureurs et donc plus elle sera foncée) mais à zone de densité comparables, la différence reste flagrante. Comparez notamment le sud de l’Angleterre et la Côte d’Azur…

4- … mais qu’il y a de gros progrès d’une année sur l’autre. Nous sommes de plus en plus sportifs.

Toutes les modes ne sont pas débiles, la preuve avec celle du running. Entre 2014 et 2015, observez comme le nombre de zones fréquentées par des coureurs a augmenté.

Zones fréquentées par des coureurs en 2014

 

et en 2015

5- Améliorer les déplacement urbains

Strava propose même aux municipalités d’obtenir ses statistiques – contre rétribution tout de même – pour les aider à optimiser les déplacement urbains, ménager des espaces dédiés aux cyclistes et aux piétons et connaitre les zones et intersections dangereuses. Ces données sont accessible via le programme Strava Metro.

D’une certaines façon, la contribution de chaque porteur de l’application Strava permet ainsi de rendre l’environnement de l’ensemble des citoyens plus sûr et plus propice à la pratique d’une activité physique.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest