Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Select Page

L’arbre de Moringa- THE plante miracle

L’arbre de Moringa- THE plante miracle

Connu sous de nombreuses appellations, tels que l’arbre miracle, l’arbre de pilon ou arbre de cheval de radis, l’Arbre de Moringa est une plante qui est déjà utilisée depuis des milliers d’années. Jusqu’à présent, les scientifiques ont étudié seulement une fraction de ses nombreux avantages de santé. Mais ils se lancent déjà sur de nouvelles études afin de voir son potentiel de guérison sur les maladies comme le diabète et tumeurs.

Une mine de nutriments

Les feuilles de moringa contiennent 7 fois plus de vitamine C que les oranges, 4 fois plus de carotènes que les carottes. Mais pas que, ces feuilles « miracles » contiennent 3 fois plus de potassium que les bananes et 2 fois plus de protéines que les yaourts. Les fruits de cet arbre sont également consommés, crus ou cuits.

Presque toutes les parties de l’arbre Moringa oleifera peuvent être consommés ou utilisées comme ingrédients dans les médicaments à base de plantes traditionnelles. Dans les pays occidentaux, les feuilles séchées sont vendues comme suppléments alimentaires, en poudre ou sous forme de capsules.

À lire aussi : La maca : nouvelle plante aphrodisiaque, mais pas que…

Feuilles, gousses… tout est bon !

Par rapport aux feuilles, les gousses sont généralement plus faibles en vitamines et minéraux. Cependant, elles sont exceptionnellement riches en vitamine C. Une tasse de gousses fraiches en tranches (100 grammes) contient 157% de vos besoins quotidiens en vitamine C.

On peut donc conclure que cette plante est riches en de nombreux nutriments importants, notamment les protéines, la vitamine B6 et C, riboflavine et en fer, potassium et de carotène. Une vraie plante miracle !

À lire aussi : Le konjac, la plante minceur de tous les records

Une solution contre la famine ?

Cet arbre est facile à cultiver, sa croissance est rapide et il regorge de nutriments. Cet arbre a donc le potentiel de réduire la malnutrition endémique des régions aride en Afrique et en Asie. L’organisme Trees for life est très impliqué dans le développement de sa culture partout où la faim est une réalité quotidienne.

Les capsules, moins efficaces

Il y a une chose importante à garder à l’esprit si vous consommez cette plante sous forme de capsules ou gélules. Ces derniers ne fourniront pas de grandes quantités de nutriments. Par rapport à une alimentation équilibrée à base de « vraie nourriture »

Cependant, il faut faire tout de même attention. Les feuilles de Moringa peuvent également contenir des niveaux élevés de facteurs antinutritionnels, ce qui peut réduire l’absorption des minéraux et de protéines. Des études ont mis en avant ce risque.

À lire aussi : Le thé matcha : un élixir vert pour la santé

Riche en antioxydants

Nous savons déjà que les antioxydants agissent contre les radicaux libres dans notre corps. Des niveaux élevés de ces radicaux libres causent du stress oxydatif qui contribue aux maladies chroniques comme les maladies cardiaques et de diabète comme de nombreuses études l’ont prouvé

De récentes études ont prouvé la présence de nombreux végétaux anti-oxydants dans les feuilles de Moringa. En plus de la vitamine C et du beta-carotene, ils ont également trouvé que la quercétine (qui aide à abaisser la pression artérielle) mais aussi de l’acide chlorogénique, ce dernier aide à régler les niveaux de sucre dans le sang après des repas modérés.

En fait, une étude chez les femmes a constaté que la prise de sept grammes (1,5 cuillères à café) de poudre de feuilles de Moringa chaque jour pendant trois mois a augmenté de manière significative les niveaux d’antioxydants dans le sang. L’extrait de feuille de Moringa peut également être utilisé comme conservateur alimentaire. Elle augmente la durée de conservation de la viande, en réduisant l’oxydation.

À lire aussi : Ces plantes et compléments alimentaires qui nettoient le foie

Le Moringa pour controler la glycémie

Dans une étude, 30 femmes ont pris sept grammes de poudre de feuilles de Moringa chaque jour pendant trois mois. Le taux de sucre dans le sang à jeun a été réduit de 13,5%.

En outre, une petite étude chez six patients diabétiques a constaté que l’ajout de 50 grammes de feuilles de Moringa à un repas réduit l’augmentation de la glycémie de 21%.

Ces effets sont dus aux composés trouvés dans les feuilles de Moringa, tels que les isothiocyanates. Les feuilles de Moringa peuvent conduire à des niveaux de sucre dans le sang réduit, mais plus de recherches sont nécessaires avant que des recommandations solides ne puissent être faites.

L’arbre de Moringa pour abaisser le cholestérol

La Moringa oleifera peut abaisser le taux de cholestérol dans le sang, ce qui devrait conduire à un risque réduit de maladie cardiaque. Les études animales et humaines ont montré que la Moringa oleifera peut avoir des effets hypocholestérolémiants similaires

En d’autres termes, la plante à consommer c’est celle-ci ! C’est THE plante à toujours avoir chez soi !

Vous êtes au régime ? Rejoignez-nous sur le groupe d’entraide facebook !

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *