Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Sélectionner une page

Tout ce qui peut vous arriver lorsque vous ronger les ongles

Tout ce qui peut vous arriver lorsque vous ronger les ongles

Se ronger les ongles est une habitude très commune et inoffensif à la première vue. Le côté esthétique est celui qui saute toute suite aux yeux. Mais il est vrai que l’onychophagie ou la manie de se ronger les ongles, a des conséquences beaucoup plus graves sur la santé que des simples ongles maltraités.

Certainement, un signe clair de stress ou d’anxiété ou simplement une habitude adoptée dès l’enfance. Nous vous listons donc, les pires conséquences de cette attitude compulsive et il vaut mieux enlever vos doigts de la bouche pendant que vous lisez !

1. Des lésions aux doigts et infections des ongles.

Les rongeurs d’ongles ont un risque élevé de souffrir de paronychie, une infection de la peau qui touchent les tissus autour des ongles. Puisque la zone affectée devient plus sensible et moins protégée par manque d’ongles, cela permet aux micro-organismes d’entrer facilement provoquant des irritations et de la douleur.

En plus des petites blessures au long des cuticules, cette mauvaise habitude peut encore réduire la sensibilité autour de l’ongle, ce qui augmente le risque d’hémorragie. Les plaies permanentes donnent lieu à des infections aigües, caractérisées par l’apparition de pus dans la pulpe du doigt. Celui-ci devient rouge, enflammé et douloureux.

L’infection associée aux ongles rongés est dû également, à la quantité élevée de bactéries présentes dans la bouche, qui se transmettent facilement aux doigts blessés. Mais l’inflammation est également fréquente à cause du pouvoir de la salive, qui est capable de corroder la peau et empêcher la plaie de cicatriser. Et même empêcher l’ongle de repousser.  Oui, les ongles peuvent disparaître pour toujours !

Lire aussi: Comment renforcer ses ongles cassants ?

2. Des infections intestinales.

Les bactéries qui vivent sous les ongles et qui sont ingérés lorsque vous mettez vos doigts dans la bouche, conduit à multiples infections grâce à la propagation des parasites intestinaux. Les plus courantes sont celles qui vont toucher le domaine gastro-intestinal, donnant lieux à des diarrhées, nausées et vomissements.

Les ongles sont l’endroit préféré pour le développement des bactéries, surtout les potentiellement pathogènes comme la E.coli et la Salmonelle. Au fur et à mesure que vous vous rongez les ongles, ces bactéries se logent facilement dans la bouche et dans le reste de l’organisme, où elles commencent à attaquer et à créer des infections.

Sachez que les ongles sont deux fois plus sales que les doigts, car ils sont plus difficiles à nettoyer. Même si vous vous lavez très bien les mains, il reste toujours quelques bactéries ou parasites sous les ongles.

Lire aussi: Les meilleurs aliments qui soulagent Eczéma

3. Des Verrues et Herpès.

Les verrues sur les doigts sont provoquées par le Papillomavirus Humain (PHV) et sont fréquentes chez les enfants qui se rongent les ongles. Le contact fréquent des doigts sur le visage et à nouveau dans la bouche, facilite la propagation des bactéries et des germes.

Par conséquent, ces verrues peuvent se transmettre facilement au reste du visage, au cou et à d’autres zones du corps.

Lorsque ni l’herpès sur les lèvres arrive à empêcher la mauvaise habitude de se ronger les ongles, ce virus se manifeste aussi au niveau des doigts. Une condition qui peut même entraîner des épisodes de fièvre, douleur et d’infection dans les doigts. L’onychophagie favorise plusieurs pathologies infectieuses comme les aphtes, ou fongiques, candidoses ou infections due à des champignons.

Lire aussi:  Les bienfaits du vinaigre de cidre pour la peau et les cheveux

4. Des problèmes dentaires.

La manie de se ronger les ongles régulièrement, rend les dents plus fragiles et détériore leur état, surtout au niveau de l’émail. Les dents peuvent commencer à se déformer, se fendre, voire même à se déchausser et sortir de leur position naturelle.

Ce geste répétitif peut entrainer aussi une déformation de la gencive et du palais. Ils peuvent changer de forme, car il s’agit de tissus mous sensibles à la pression physique d’un geste répété.  Les ongles peuvent irriter et découvrir les gencives, contribuant ainsi au déchaussement des dents. L’irritation favorise la propagation des inflammations telles que les gingivites. Dans le pire des cas, elles peuvent conduire à des hémorragies et à une mauvaise haleine.

Le mordillement incessant des ongles et les petits impacts brefs des dents entre elles, peuvent causer des micro-fractures sur la surface dentaire. Surtout au niveau des extrémités, donnant aux dents une forme en lame de scie qui blesse la langue et la face interne des joues. Les micro-fractures favorisent l’érosion de la dent, et entrainent parfois une cassure.

Lire aussi: Une mauvaise hygiène des dents est propice aux maladies cardiaques

Quelques astuces pour arrêter ce vice:

  • Essayez d’occuper vos mains le plus possible à d’autres activités.
  • Couvrez vos ongles en utilisant du ruban adhésif ou un bandage. N’oubliez pas de  changer le ruban plusieurs fois par jour pour éviter les mycoses et les bactéries.
  • Coupez-vous les ongles régulièrement et mettez-vous du vernis à ongle amer. Ce vernis transparent et très fort, vous laissera un goût dans la bouche très déplaisant.
  • Appliquez sur les ongles une substance avec un goût désagréable ou amer comme le vinaigre ou une sauce piquante.

Lire aussi6 aliments utiles et efficaces pour améliorer votre santé dentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *