Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Select Page

Pourquoi la vitamine D est importante pendant la grossesse

Pourquoi la vitamine D est importante pendant la grossesse

La vitamine B (folates) est une vitamine très importante pendant une grossesse, afin de prévenir les malformations de l’enfant. Cependant, si vous êtes enceinte, vous ne devez pas oublier à manquer en vitamine D qui tout aussi importante.

En juin 2016, une grande étude irlandaise, publié dans l’American Journal of Clinical Nutrition montre que les femmes qui avait un taux de vitamine D plus élevé souffraient moins souvent de pré-éclampsie. Les chercheurs ont étudié 1768 femmes enceintes

Qu’est-ce que la pré-éclampsie ?

C’est une maladie liée à la grossesse et qui se caractérise par une hypertension qui peut évoluer rapidement et entraîner des complications graves. Environ 1 cas sur 10 cette maladie peut toucher la mère mais également l’enfant, convulsions, mort, prématurité, insuffisance rénale.

Environ 5% des femmes enceintes en France en seront touchées. Selon l’étude irlandaise, 4% des femmes enceintes qui ont participé à l’étude étaient atteintes de pré-éclampsie.

À lire aussi : Une seule capsule, une seule prise, un seul traitement pour plusieurs maladies

Un taux élevé de vitamine D réduit les risques de pré-éclampsie

Les résultats de cette étude ont prouvé que les femmes ayant un taux de vitamine D « normal » (supérieur à 30 ng/mL soit 75mmol/L), avaient un risque réduit de 36% d’être atteintes de pré-éclampsie et d’avoir un enfant avec des retards de croissance. De plus, plus de 43 % des femmes présentaient des carences en vitamine D (taux sanguin inférieur à 50 nmol/L soit 20 ng/mL). L’exposition au soleil durant l’été et la prise de suppléments de vitamine D amélioraient le statut en vitamine D tandis que le tabagisme semblait l’abaisser.

À lire aussi : La vitamine D, pourquoi est-elle si importante ?

Une autre étude, publiée au mois de Février 2016 dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology, établit qu’une alimentation apportant 100 Ul de vitamine D par jour, soit la moitié des apports journaliers recommandés, lors des deux premiers trimestres, diminue de 20% le risque de rhinite allergique chez les bébés.

« Ce bénéfice a été observé uniquement pour les femmes consommant des aliments riches en vitamine D comme les œufs, le poisson, les champignons ou les céréales » , précise le Pr Supinda Bunyavanich, qui a encadré l’étude américaine.

Quels sont les apports pour une femme enceinte ?

Pour une femme enceinte, il est recommandé de consommé le double des apports qui sont conseillés, soit 400UI/jour en vitamine D. Ces chiffres doivent bien-entendu être étudiés selon plusieurs paramètres comme : la zone géographique, la couleur de la peau, les saisons…

De nos jours, la supplémentation en vitamine D est systématique chez toutes les femmes enceintes pendant l’hiver, peu importe la région ou leur ethnie. En été, cette supplémentation concerne beaucoup les femmes enceintes résidant en régions peu ensoleillées.

À lire aussi : Grossesse : nos astuces pour bien vivre votre grossesse en été

D’autres études ont également montré qu’en allant jusqu’à 4 000 Ul/j, le risque de prématuré diminuait de moitié, de plus les infections, comme la grippe et les gingivites, baissaient de 25% chez les futures mamans. D’autres essais cliniques font mention d’une diminution de 30% de certaines pathologies comme, le diabète gestationnel.

Afin d’enrichir vos apports en vitamines D, vous pouvez également vous tourner vers une alimentation bien choisie et riche en vitamine D

Quels aliments consommer ?

Le lait fait bien entendu partie de la liste des aliments qui en contiennent beaucoup, mais vous pouvez également en retrouver dans les œufs, et plus particulièrement dans le jaune. Cru, ce dernier apporte plus d’avantage, mais n’oubliez pas qu’étant enceinte, vous devez toujours consommer le jaune cuit.

La cuisson est très souvent révélateur de cette vitamine D, ainsi les champignons de Paris cuit, les poissons grillés comme le saumon (à limiter à cause du mercure), le thon cuit en conserve (moins riche en mercure que le frais), la truite sont de bons pourvoyeurs.

Le foie de veau est une autre source intéressante en vitamine D, mais il faut limiter sa consommation à deux fois par semaine, en raison de sa teneur en vitamine A.

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PROGRAMME MINCEUR
INTEGRAL
Faites votre bilan personnalisé
GRATUIT
Vous êtes *:
F.
H.
Date de naissance *:
/
/
Taille en cm *:
(Ex: 1m65=165)
cm
Poids actuel en kilo *:
kg
Poids souhaité *:
kg
Email * :
Je deviens gratuitement membre VIP newsletter de MonCoachingMinceur.com
* Champs obligatoires

Sondage

Etes-vous accro aux aliments sucrés ?

Pin It on Pinterest