Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Sélectionner une page

Comment vivre sans prostate ?

Comment vivre sans prostate ?

Aucun homme ne voudrait voir sa prostate être enlevée pour devoir par la suite adapter ses habitudes urinaires et ses activités sexuelles à l’absence de ce dernier. Pourtant, à l’issue d’un cancer de la prostate, on est contraint de subir de nombreuses interventions chirurgicales. Et à un stade avancé de la maladie, son retrait définitif avec les ampoules différentielles et les vésicules séminales est inévitable. Mais sachez-le, il est bien possible de vivre sans prostate. Tout est question de mentalité et de rééducation physique.

Comprendre les conséquences de l’ablation pour mieux vivre sans prostate

Il est avant tout important de comprendre les conséquences de l’ablation de la prostate pour pouvoir mieux vivre sans ce dernier. Cette glande sexuelle est responsable de l’élaboration du liquide séminal dans lequel les spermatozoïdes baignent. Ainsi, son absence a bien des conséquences sur la fertilité d’un homme.

Sans prostate, vous n’allez pas éjaculer étant donné que vos organes sexuels auront des difficultés à produire du sperme. Toutefois, il est toujours possible de ressentir du plaisir au cours des rapports sexuels dans un sens où les orgasmes sont déclenchés à l’issue des contacts et des pénétrations vaginales.

Pour bien vivre sans prostate, une prise de conscience sur sa vie sexuelle est nécessaire. Vous devez garder une motivation au plus haut si vous voulez continuer à avancer. En effet, le mental joue un rôle essentiel dans le processus de guérison pour le cas de nombreuses maladies. Ce n’est que de la sorte que vous pourriez réapprendre à avoir goût à la vie.

Réduire les incontinences d’effort grâce à une rééducation musculaire

En plus d’affecter la vie sexuelle d’un homme, la prostatectomie modifie également ses fonctions urinaires. Ses modifications se manifestent pour la plupart du temps par des incontinences urinaires, surtout à l’issue de mouvements brusques nécessitant des efforts.

Ainsi, en toussant, en riant, en faisant des exercices physiques ou pendant les rapports sexuels, une fuite d’urine involontaire peut faire son apparition. Ce genre de situation représente une véritable gêne pour n’importe quel homme. Heureusement qu’une solution existe pour pouvoir le contourner : la rééducation musculaire.

La rééducation musculaire vise à rééduquer les muscles situés aux alentours de votre plancher pelvien qui naturellement bloquent l’urètre même en tension. Suite à l’ablation de la prostate, ils se fragilisent et perdent quelque peu le sens de cette rétention, d’où les fuites inévitables d’urine durant les premières semaines suivant l’intervention chirurgicale. Quelques exercices rééducatifs sur le long terme sont suffisants pour résoudre ce déséquilibre et pouvoir par la suite contrôler les fuites.

Effectuer des examens cliniques réguliers et recourir à une assistance médicale

Le cas de chaque patient étant unique, le recours à une assistance médicale personnelle permet de mettre le point sur les problèmes vécus suite à l’ablation de la prostate. Seul un médecin saura vous conseiller sur les bonnes pratiques à suivre pour retrouver une vie normale et active le plus rapidement possible.

Toujours dans le cadre de cette assistance, la réalisation des examens cliniques réguliers après l’opération reste nécessaire au cours des prochains mois.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *