Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Sélectionner une page

Comment bien choisir un Bol Tibétain ?

Le bol tibétain ou bol chantant est un outil thérapeutique ancestral. Pour quelqu’un qui ne serait pas initié aux plaisirs du yoga ou de la méditation, l’utilisation d’un tel ustensile à de quoi surprendre. Et pourtant, dès qu’on en fait usage, on comprends immédiatement ses bienfaits et son effet physique et psychique. Ses vibrations apportent bien-être, tranquillité et un rééquilibrage bienvenu.

Qu’est ce qu’un bol tibétain ?

Le bol tibétain désigne un objet et une technique de thérapie encore peu développée en occident. Le bol tibétain est utilisé depuis des millénaires au Tibet, dans le nord de l’Inde et en Asie de façon générale.

Le bol chantant comme on l’appelle également est aujourd’hui utilisé par les yogis, les adeptes de la méditation et bien sûr les moines bouddhistes. Il serait doté de pouvoirs thérapeutiques par le biais de ses vibrations sonores qui auraient un effet sur l’organisme et la psyché.

L’objet en lui-même est donc un bol comme son nom l’indique. Il en existe de différentes tailles, différentes apparences et différents matériaux. Le véritable bol tibétain authentique se compose cependant de 7 métaux nobles : cuivre, or, argent, fer, mercure, étain et plomb.

Chaque métal, une fois activé, génère une vibration d’une longueur d’onde spécifique. Chaque fréquence ayant un impact différent sur les individus.

Faire chanter un bol tibétain

L’importance des 7 métaux

Le nombre 7 possède une symbolique forte. Il renvoie aux 7 jours de la semaine, aux septs planètes et aux 7 chakras, ces noeuds énergétiques qui se diffusent dans tout le corps, selon l’enseignement bouddhiste.

Chaque métal émet un son, une fréquence et une vibration spécifiques, et c’est de leur harmonie que découle le pouvoir du bol tibétain. Le bol émet donc une musique, un accord musical composé de différents sons aux vertus bénéfiques pour l’organisme. La musique adoucie les mœurs aussi le bol tibétain a t’il un très sensible.

L’efficacité des bols tibétains vient spécifiquement de leur effet sur l’eau qui compose 80% du corps humain. En effet, l’eau réagit et véhicule fort bien les ondes (d’ailleurs le son s’y déplace bien plus vite que dans l’air).

Le stress, les angoisses du quotidien, les attaques extérieures détériorent l’organisme et génèrent des vibrations néfastes. Celles du bol tibétain feront vibrer les  cellules à la fréquence adequate pour les revitaliser. L’objectif est de faire disparaitre les mauvaises vibrations pour rétablir l’équilibre intérieur aussi bien physique que psychique puisque corps et sprits sont inextricablement liés.

Quels sont les bienfaits des bols tibétains ?

L’usage d’un bol tibétain permet de réduire le stress, d’améliorer sa concentration, à nous relaxer et à mieux dormir. Quelques minutes d’écoute par jour permettent de booster la créativité et la productivité intellectuelle.

En prolégomènes à une séance de méditation, ils permettent d’atteindre plus rapidement et plus aisément un état méditatif avancé.

Au niveau physiologique, ils renforceraient le système immunitaire et réduiraient le stress oxydatif induit par les radicaux libres. Ils ont un effet bénéfique sur les migraines et les problèmes digestifs.

Comment méditer avec un bol tibétain ?

Méditer avec l’aide d’un bol tibétain implique que vous l’utilisiez seul, sans professionnel à vos côtés.  Cette recherche du son et de la vibration idoine fait partie intégrante du travail de méditation et de concentration.

Commencez par vous assoir de façon confortable dans un endroit propice et calme. Placez le bol sur vos cuisses ou en face de vous par terre ou sur une table selon votre préférence.

Fermez les yeux et prenez un moment pour vous détendre avant de démarrer.  Vous devez être le plus réceptif possible aux sons du bol.

Il existe différents moyens de faire chanter votre bol. Il s’agit donc d’expérimenter celles que vous préférez.

Vous pouvez commencer par effleurer le bord extérieur du bol avec un maillet, un bout de bois tendre ou avec votre doigt, et à en faire le tour pour induire une vibration subtile et délicate comme sur une caresse sur un verre de cristal.

Testez différentes vitesses de rotation du doigt ou du maillet.  Testez aussi différentes pressions sur le bol.

Gardez bien les yeux fermés, concentrez-vous exclusivement sur le son de façon à ce qu’il soit constant et doux.

Petit à petit votre geste se fera plus fluide, plus intuitif et cet effort de concentration et de focalisation sur le son, le mouvement, le bol dans l’espace vous permettra d’améliorer votre méditation.

Séance de thérapie avec bol chantant

Comment le bol chantant est-il utilisé en thérapie ?

Il s’agit ici d’une séance avec un thérapeute expérimenté.  Elle se déroule généralement de la façon suivante.

Vous vous coucherez sur le dos et/ou sur le ventre et le thérapeute placera des bols de différentes tailles autour de vous ainsi que sur votre corps. Ce placement est précis et vise un résultat spécifique.

Le thérapeute activera ensuite les bols de diverses manières afin d’émettre des sons et des vibrations différentes.

Le thérapeute va frapper le bol, avec une intensité et des objets différents ou passer un maillet sur son contour, le pincer, le frotter, le toucher du doigt…

Chaque son ayant une fréquence différente, il provoquera des vibrations différentes, qui auront donc des effets spécifiques sur votre corps et votre esprit.

Comment choisir son bol tibétain ?

Listons les critères qui permettent d’identifier un vrai bol tibétain et pas une copie chinoise.  Certains bols  qui n’ont de « tibétains » que le nom ne sont que des imitations et ils ne provoqueront pas les sons des bols traditionnels.

Un vrai bol tibétain est conçu par des artisans basés au Tibet, Népal ou Bhoutan. Esthétiquement, on reconnaît un vrai bol tibétain à ses traces de martèlement sur sa paroi, signe d’un travail manuel minutieux.

Ensuite, chaque bol tibétain est unique, aussi le choix d’un bol se fait d’abord par attraction intuitive : son apparence, ce qu’il évoque… Il faut se sentir appelé et ne rien forcer surtout.

✔︎ Sa composition

C’est le critère le plus important. Vérifiez bien que le bol qui vous intéresse contient les 7 métaux que nous avons cités plus haut. C’est indispensable. On trouve des bols avec 5 métaux (pas d’or, pas d’argent) ils ne seront pas efficaces.

3 tailles de bols chantants pour une séance de méditation
La taille, ça compte !

✔︎ Sa taille

Plus le bol est petit, plus sa sonorité sera aiguë. On considère qu’un petit bol tibétain permet de travailler sur les chakras supérieurs comme le troisième œil (sixième chakra) ou  sur la couronne (septième chakra). Un petit bol chantant permet aussi l’harmonisation nécessaire pour plonger en méditation.

Un bol de taille moyenne est plutôt méditatif. Il permet de calmer les enfants avant la nuit. En thérapeutique, il permet de travailler sur un endroit précis du corps en souffrance, en le posant directement dessus : dos, articulations, nuque, tête pour une migraine…

Un grand bol tibétain permet de réaliser des massages en profondeur. Une sonorité plus grave permet d’atteindre des organes profond, et plus la corpulence de la personne est importante, plus le bol sera grand.

Différentes couleurs de bols chantants
Différentes couleurs de bols

La sonorité des bols

Chaque bol à un son unique.  Il sera plus ou moins grave selon la taille du bol comme expliqué ci-dessus mais il produira aussi une note spécifique : Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si (7 notes pour 7 chakras pour 7 métaux…).  L’accord musical entre les différents métaux, la forme du bol, son façonnage produira une note légèrement différente.

Un même bol tibétain peut avoir plusieurs sonorités également en fonction de la mailloche utilisée.

Plus la note choisie est proche du Do, plus son utilisateur sera en connexion avec la terre. Et sur le même principe, plus on se rapproche de la note Si plus on s’élève.

Un bol tibétain peut aussi chanter de façon différente selon les jours, selon l’endroit où il est placé ou selon la température de l’endroit où il est utilisé sous l’effet de la dilatation des métaux.

Comment entretenir un bol tibétain ?

L’entretien d’un bol tibétain est fondamental. Il faut en prendre soin. Vous devez le nettoyer une fois par semaine avec un tissu propre et humide puis avec une lingette en micro-fibre sèche. Etant constitué de métaux, il peut rouiller donc le chiffon sec est indispensable. Vous pouvez le recharger en le plaçant au Soleil (éviter les rayons du soleil en été tout de même) pendant quelques heures par beau temps.

Les bâtons et les maillets

Ces outils traditionnels sont soit en bois, soit en bois avec une extrémité en tissu ou en suédine. Un bâton ou une mailloche sont généralement vendus avec le bol. Vous pouvez aussi utiliser votre doigt ou tout autre objet pourvu que celui-ci ne risque pas d’endommager ou de rayer votre bol tibétain.

Le son d’un bâton est associé à l’énergie yang, masculine, vive, intense et impactante alors que le son d’une mailloche est associé à une énergie yin, féminine, enveloppante, délicate et pénétrante. Les énergies que le bol dégage lors de son chant produisent toujours une sensation de bien-être exceptionnel.

Méditation, prière… La pratique de l’introspection et de la mise au calme devient un besoin criant à mesure que notre monde s’accélère. Cette pratique très simple et très riche apporte bien-être, éveil, bienveillance, concentration et détente. L’utilisation d’un bol tibétain favorise l’entrée en méditation et renforce ses effets. Découvrons comment la méditation avec un bol tibétain peut vous être bénéfique.

Comment méditer avec un bol chantant ?

La méditation c’est l’arrêt du mouvement tant physique que spirituel. Une mise au calme totale qui apporte la paix intérieure. Une pratique régulière permet d’atteindre un niveau de conscience d’une grande pureté et un grand équilibre émotionnel.

La méditation à son niveau le plus simple tel que beaucoup de gens la pratique permet de stopper le flux des pensées. Tel une eau trouble mise au repos, l’esprit s’éclaircit à mesure que les particules retombent au fond. Résultat : on régule bien mieux ses sentiments, ses pensées et ses émotions.

Ce que le méditation avec un bol chantant apporte

Les bols tibétains peuvent énormément aider dans la pratique de la méditation. Une méditation sonore accompagnée d’un ou plusieurs bols tibétains est une pratique spirituelle et thérapeutique qui fait de plus en plus d’adeptes.

Les sons émis par les bols tibétains produisent des harmoniques qui génèrent chez nous des émotions, des changements d’états de conscience voire même des réactions physiques. Ces vibrations affectent en mieux nos organes et notre cerveau exactement comme en musicothérapie.

On parle d’une pratique thérapeutique par fréquences vibratoires. Les fréquences des bols interfèrent avec la fréquence de fonctionnement du corps et de l’esprit (le cerveau éveillé fonctionne par exemple à 25.000 Hz). c’est ici que la méditation avec un bol tibétain est portée par le son du bol.

Concrètement, comment méditer avec un bol chantant tibétain ?

La méditation avec un bol tibétain est une pratique exigeante qui demande de la rigueur. Voilà un protocole méditatif que vous pouvez adapter selon vos aspirations et vos ressentis. A titre personnel, nous utilisons systématiquement un bol tibétain pour faciliter nos séances de méditation.

  • Choisissez d’abord un lieu confortable, calme, propre et lumineux pour votre séance. Ce sera votre pièce préférée tout simplement.
  • Allumez une bougie et/ou de l’encens, des huiles essentielles ou tout autre élément qui vous apporte de la détente.
  • Asseyez vous en tailleur ou sur un banc de méditation de façon confortable en alignant votre dos, et respirez profondément en pleine conscience.
  • Ouvrez alors l’espace de méditation par un son en frappant le bol tibétain en le laissant résonner. ce gong tibétain marque le début de la montée.
  • Restez immobiles et respirez en vous concentrant sur votre respiration. Laissez passer les idées passagères, vous êtes ici et maintenant, plus rien ne compte.
  • Portez votre attention sur le mouvement de votre nombril, inspirez profondément en le visualisant bouger au gré de l’inspire… et de l’expire. Vous pouvez aussi fixer une bougie.
  • Si vous sentez que votre concentration s’étiole, faites tourner délicatement le maillet dans le bol tibétain en cherchant le son qui vous apaisera le plus. Il va vous ramener au moment présent. On parle d’une note d’ancrage dont l’harmonique va vous porter.
  • Vous pouvez soulager une douleur en rapprochant le bol de la zone du corps qui pose problème et effectuer un mouvement circulaire dans le sens des aiguilles d’une montre pour incorporer de l’énergie, ou dans le sens inverse pour extruder des énergies accumulées.
  • Pour finir votre séance de méditation, frappez à nouveau le bol tibétain et écoutez le son jusqu’à qu’il disparaisse complètement. Observez votre état p

Prenez le temps d’observer votre état physique, mental et émotionnel suite à votre méditation avec le bol tibétain. Appréciez la tranquillité et la sérénité de l’instant. Vous pouvez continuer vos activités avec plus de clairvoyance et plus de force. Vous venez de découvrir l’univers magnifique de la méditation avec un bol tibétain.