Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Sélectionner une page

12 raisons pour lesquelles vous êtes léthargique pendant le sport

12 raisons pour lesquelles vous êtes léthargique pendant le sport

En pleine séance de sport c’est le drame, une envie de dormir s’insinue puis devient omniprésente. Cette situation de somnolence voire même de narcolepsie du sportif est fréquente. Voilà quelques causes courantes et non pathologiques.

L’épuisement physique peut provenir de nombreuses affections et maladies différentes, mais aussi d’un surmenage et d’une dépression. Il convient de noter que les médicaments antidépresseurs, un sentiment général de tension, un régime alimentaire composé de malbouffe et la déshydratation font partie des facteurs qui contribuent à l’épuisement.

Le surentraînement, le stress ou de nombreuses autres causes externes peuvent induire la fatigue, mais un manque de fer dans le sang, appelé anémie, est responsable de nombreux cas d’épuisement.

Vous ne dormez pas suffisamment

Si vous ne dormez pas suffisamment, vous vous sentirez fatigué, faible et dans les vapes. Le besoin de repos est l’un des principaux fondements de l’entraînement, et pourtant il est souvent négligé par les athlètes. C’est durant le sommeil que le corps reconstitue les muscles notamment.

Vous souffrez peut-être d’asthme

L’asthme se caractérise par de la fatigue. Il est également connu pour induire des problèmes de sommeil. Une toux nocturne ou l’impression de ne pas pouvoir respirer peut être un signe d’asthme. Vous pouvez être très fatigué à cause de votre asthme et avoir du mal à dormir la nuit en clair. Consultez vite un médecin.

Ne négligez pas les sucres lents ni les protéines

Vous n’aurez pas l’énergie nécessaire pour faire de l’exercice si vos muscles ne reçoivent pas les nutriments dont ils ont besoin. Vos muscles dépendent de repas riches en glucides à énergie rapide comme le pain, les céréales, les pâtes, le riz, les fruits et les légumes. Les cellules sanguines ont aussi besoin de protéines pour assurer l’apport en nutriments et en oxygène aux muscles, donc ne négligez pas la viande ou le poisson.

Vous souffrez de déshydratation.

Perdre trop d’eau pendant un exercice peut être une cause importante de votre fatigue. Le corps humain est composé aux deux tiers d’eau. Même si vous buvez avant et pendant votre exercice, vous risquez de vous sentir fatigué si vous ne vous hydratez pas au préalable surtout si vous faites de l’exercice en plein air. Il faut boire avant de ressentir la soif, par petites gorgées.

Problèmes de thyroïde

Selon les médecins, le signe avant-coureur le plus courant de l’hypothyroïdie – faible taux d’hormones thyroïdiennes – est que vous êtes toujours épuisé. Si vous vous réveillez avec un manque d’énergie, même si vous avez bien dormi, c’est peut-être parce que votre thyroïde ne fonctionne pas. Consultez un médecin si vous présentez les symptômes suivants : anxiété, problèmes de mémoire ou hypertension.

Un problème d’allergies

Plus que jamais, le printemps est arrivé et nous souffrons de plus en plus d’allergies. Parmi les principaux symptômes d’allergies, citons la congestion nasale et la congestion des voies respiratoires, ainsi que les maux de tête persistants dus aux sinus, les yeux qui piquent, une toux tenace. Si vous vous sentez épuisé tout au long de votre exercice, c’est peut-être parce que vous avez des allergies.

Vous subissez des changements liés aux hormones.

De nombreuses études ont montré que les altérations hormonales peuvent être à l’origine de la fatigue. La production de cortisol (l’hormone du stress) de votre corps est basée sur les hormones. Une activité de longue durée entraîne une augmentation du taux de cortisol au milieu de la séance d’entraînement. La production d’hormones peut être altérée en raison de la synthèse accrue de cortisol, ce qui peut provoquer de la fatigue.

Vous ne vous êtes pas encore remis de votre entrainement précédent

Si vous ne vous accordez pas le temps de récupérer, vous êtes peut-être épuisé. IL faut prendre un jour de repos pour récupérer de votre entraînement si vous vous sentez fatigué, car cela peut vous aider à éviter notamment des blessures.

Dépression

On pense souvent que le manque de sommeil et la dépression sont intrinsèquement liés. Les personnes déprimées peuvent avoir du mal à avoir l’énergie nécessaire pour s’entraîner. Les symptômes de la dépression peuvent se développer au fil du temps en raison de problèmes de sommeil et d’un manque de sommeil. La fatigue limite la fréquence de vos séances d’entraînement, ce qui entraîne une diminution de votre niveau de forme physique.

Vous souffrez d’anémie

Les symptômes de l’anévrisme tels que la fatigue intense, la faiblesse, l’essoufflement et l’accélération du rythme cardiaque sont tous des signes d’anémie. Cette maladie se caractérise par le fait que votre sang a du mal à transporter l’oxygène vers les différentes parties de votre corps. Si vous remarquez ces symptômes, appelez immédiatement votre médecin. Il pourra vous suggérer un supplément de fer ou un régime riche en fer.

Médicaments

Certains médicaments peuvent vous rendre léthargique. La fatigue est l’un des symptômes de nombreux médicaments, par exemple les médicaments pour la tension artérielle, les antibiotiques et les antidépresseurs. Vous devez lire attentivement toutes les étiquettes de vos médicaments. Si la fatigue est un effet secondaire, elle peut être à l’origine de votre léthargie à l’entraînement.

Vous vous sentez nerveux

Une façon d’expliquer la complexité des troubles émotionnels est de souligner la terreur, l’inquiétude et les pensées qui s’emballent et qui accompagnent les divers troubles anxieux. Cependant, il est inutile d’essayer de faire de l’exercice en étant inquiet. Vous sapez votre vitalité en vous inquiétant des difficultés de votre vie. Essayez-vous à la méditation, même 10 minutes par jour ont un immense effet sur le bien-être.

Vous vous entraînez trop.

De longues séances d’entraînement d’affilée peuvent détruire votre forme physique. L’épuisement est susceptible d’en résulter puisque vous vous entraînez trop dur. Cela peut également avoir un effet néfaste sur votre santé et affaiblir votre système immunitaire.

Vous faites le même exercice de façon répétitive.

La variété rendra vos exercices plus intéressants. Une erreur courante consiste à refaire la même série. Cela devient extrêmement fatigant et, honnêtement, assez ennuyeux.

Vous n’avez pas pris de petit-déjeuner.

Il est essentiel de prendre un petit-déjeuner adapté à son métabolisme. Lorsque nous nous réveillons le matin, notre énergie est faible car nos réserves de glucose sont vides, et nous avons besoin de nous nourrir. Si vous sautez le petit-déjeuner, vous serez léthargique à l’entraînement.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *