Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Sélectionner une page

Comment les aliments peuvent vous aider à prévenir le zona

Comment les aliments peuvent vous aider à prévenir le zona

Le zona ou herpès zoster, est une maladie virale et contagieuse par réactivation du virus qui cause la varicelle, resté longtemps endormi dans l’organisme. Le zona est une infection qui se manifeste par des éruptions cutanées rougeâtres particulièrement douloureuses. Il peut également provoquer des lésions nerveuses durables.

La réactivation du virus se produit souvent lors de la diminution des défenses immunitaires, situation qui accompagne la vieillesse, la fatigue et le stress. Le traitement médical doit être associé à des soins de la peau et à une gestion appropriée de l’état nerveux du patient. Car le stress ou la tension émotionnelle est un facteur de déclenchement du zona. Il est recommandé de rester calme et d’éviter tout effort physique.

Bien que la vaccination soit le meilleur moyen de se protéger contre le zona, certains aliments permettent de mieux s’en prémunir.

Que manger pour prévenir l’apparition du zona

Le zona est favorisé par une mauvaise alimentation. Il est donc particulièrement important d’éviter les régimes pauvres en vitamines, minéraux et antioxydants. Car ils peuvent affaiblir votre système immunitaire et vous rendre plus vulnérable à l’infection. Adoptez plutôt un régime faible en gras, riche en fruits, en légumes et grains entiers.

Les nutriments bénéfiques a privilégier sont surtout les aliments riches en vitamine C tels que les agrumes, les kiwis, les fruits et légumes variés, particulièrement ceux qui facilitent le drainage comme la courgette, le concombre, l’asperge, les pissenlits ou l’artichaut.

La vitamine C renforce pour sa part le système immunitaire, tout comme le zinc que vous pouvez trouver dans les fruits de mer, viande, volaille, lait, yaourt, haricots, fruits secs oléagineux, et céréales complètes.

De plus, les antioxydants et bioflavonoïdes, présents dans les fruits et les légumes riches en vitamine C, peuvent aider à prévenir l’inflammation associée à la névralgie postherpétique. Cela est le nom qu’on donne à la douleur provoquée par le zona, qui perdure après la guérison de l’éruption.

Prendre des suppléments en vitamine C, 5 à 6 g par jour, peut également être utile pendant la crise. Durant cette période, il est surtout recommandé de réduire la consommation  de graines, de blé et de chocolat.

La vitamine E, est un autre antioxydant qui permet de maintenir votre système immunitaire fort, ce qui est utile pour vous protéger du zona. Vous pouvez la trouver dans les noix et les amandes, le germe de blé et les huiles végétales, surtout huile d’olive.

Traitement avec des huiles essentielles comme complément

Les huiles essentielles anti-virales ont une action très favorable sur le zona. Préparez la formule suivante et appliquez-en quelques gouttes dès l’apparition du zona, plusieurs fois par jour et autant que nécessaire (idéalement 6 à 8 fois par jour) :

  • 3 ml d’HE de niaouli, 3 ml d’HE de menthe poivrée, 3 ml d’huile essentielle (HE) de ravinsara, et 30 ml d’huile végétale de millepertuis.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *