Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Sélectionner une page

L’entraînement pyramidal pour perdre du poids plus efficacement

L’entraînement pyramidal pour perdre du poids plus efficacement

L’entraînement pyramidal. Ce terme qui peut sembler barbare désigne une méthode d’entraînement utilisée aussi bien en course à pied, qu’en natation ou en musculation. Il s’agit d’une approche ludique et simple de l’entraînement qui offre un grand avantage : elle permet de progresser rapidement, de maximiser vos efforts et donc de perdre un maximum de poids au cours de séances d’entraînement ou chaque seconde est exploitée de façon optimale…. avec beaucoup moins de risque de blessure.

Le principe général de l’entraînement pyramidal

Quelle que soit l’activité pratiquée, le principe de base est toujours le même. Il s’agit d’augmenter progressivement l’effort en effectuant plusieurs répétitions puis de revenir à la situation de départ. Ainsi un coureur à pied fera 45 secondes de course rapide, puis 1 min de course rapide puis 1 min 15 etc.. avant de redescendre selon le même schéma et en se ménageant une période de repos entre chaque course.

Plusieurs facteurs entrent en jeu pour une séance optimale :

1- L’intensité de l’effort : il est important de déterminer l’effort optimal selon vos capacités. Pour un sport d’endurance (course à pied, natation…) il s’agit de votre VMA (Vitesse Maximale Aérobie, c’est à dire la vitesse maximale à laquelle vous pouvez avancer sans perdre haleine) . Pour un adepte de musculation, c’est un pourcentage du poids maximal qu’il pourra soulever en une répétition. Pour une séance de musculation au poids du corps, il faut déterminer le maximum de répétitions d’un mouvement que vous êtes capable de faire en conservant un geste parfait et un rythme régulier etc..

2- Le temps de récupération : il doit être équivalent à la durée et à l’intensité de l’effort. De plus une séance d’entraînement pyramidal doit être suivie d’une journée de repos.

Comment progresser avec l’entraînement pyramidal

Le but de l’entrainement pyramidal et de repousser ses limites au cours de séance brèves et intenses. On force l’organisme à toucher sa limite afin qu’il s’adapte en circonstance : il va brûler plus de graisse, de façon plus optimale et fabriquer plus de muscle.

La technique pour progresser avec cette méthode consiste à augmenter petit à petit l’intensité de l’effort : le coureur augmentera la durée de 5 secondes supplémentaires chaque semaine. L’amateur de musculation essayera par exemple de faire autant de répétitions mais en moins de temps (avec des mouvement plus rapide donc)…

Charge au sportif de tester régulièrement sa VMA ou sa charge maximale qui doit s’améliorer au fil des mois afin de recalibrer l’intensité des séances.

A noter que l’entraînement pyramidal peut aussi s’appliquer à d’autres champs d’activités : étirements pour gagner en souplesse, méditation en pleine conscience et même révisions scolaires voire même pour modérer son envie de grignoter…

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *