Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Sélectionner une page

Aquagym : avantages et inconvénients d’un sport en vogue

Aquagym : avantages et inconvénients d’un sport en vogue

L’aquagym est devenue en vogue en France depuis cette dernière décennie. Il s’agit d’une activité physique que l’on exerce dans l’eau, fréquemment dans une piscine. Cette gymnastique aquatique peut être douce ou tonique, ce qui lui en fait un sport accessible à tous, de tous les âges, même les femmes enceintes, sans exigence particulière sur la condition physique ni la compétence à la natation.

Tous les mouvements se réalisent par l’appui sur le bord du bassin ou à l’aide des planches en mousse. L’aquagym est le sport idéal pour toutes les personnes qui souffrent de tensions musculaires ou souhaitent avoir une silhouette harmonieuse, en toute facilité.

Aquagym : une activité à multiples bienfaits

En effet, l’aquagym est considérée comme un sport complet qui sollicite les muscles du ventre, de la fesse, des cuisses, du bras et dés épaules, et encore d’autres. Les résultats sont palpables sur le plan esthétique en remodelant la silhouette et sur la santé. Tout cela, de manière plus ludique.

L’aquagym peut être pratiquée sans forcément être un grand sportif. Cela s’explique par le fait que le corps une fois immergé dans l’eau devient plus léger en ne pesant que le tiers de son poids réel sur terre. Tous les mouvements sont ainsi facilités.

De plus, l’eau procure plus de pression sur toutes les parties du corps  à raison de 800 fois plus résistant par rapport à l’air, obligeant la forte sollicitation des muscles. La résistance de l’eau masse le corps et en conséquence, la circulation sanguine s’améliore, le rythme cardio-vasculaire se tonifie, les cellulites sont vite éliminées, les muscles s’allongent et la sensation de détente sera ressentie.

Une demi-heure seulement d’aquagym permet de dépenser 600 calories, alors que pour une gymnastique terrestre, il faut 1h30 d’exercices pour le même résultat.

D’autre part, en pratiquant l’aquagym, les risques de blessure sont moindres car la pression de l’eau n’expose pas la personne aux chocs, et ainsi les risques de courbatures ou de claquages des muscles sont réduits. Sans contact avec le sol, cette activité ne présentera pas de danger au niveau des articulations.

Aquagym : les quelques contre-indications les plus rencontrées

Tout comme la natation, bien que l’aquagym présente des tas d’avantages, dans certains cas, la pratique de l’aquagym est contre-indiquée pour les personnes :

  • allergiques au chlore, souffrantes d’insuffisance respiratoire comme l’asthme ou la maladie des poumons, atteintes des maladies cardio-vasculaires, ayant des plaies ouvertes ou d’une infection au niveau de la peau, ou ayant des problèmes d’épaules.

Pour le cas d’une femme enceinte, la pratique de cette activité doit être modérée surtout entre le troisième et quatrième mois de grossesse car c’est le moment où le bébé se positionne. A partir de 4ème mois, il est possible de suivre des cours d’aquagym dédiés aux femmes enceintes et en profiter de tous ses bienfaits.

La fréquence idéale pour exercer l’aquagym

Pour plus d’efficacité, il faut pratiquer l’aquagym deux fois par semaine. Comme toute autre activité sportive, la régularité est très importante pour obtenir des résultats satisfaisants.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *