Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Sélectionner une page

Migraines, maux de tête : alternatives naturelles

Migraines, maux de tête : alternatives naturelles

Migraines récurrentes ? Mal de tête quotidien ? Après un certain temps s’allonger dans le noir et au calme avec un gant d’eau froide sur le front ne fonctionne plus, dans ces cas-là mieux vaut opter pour un remède plus radical et surtout durable. Souvent on se tourne vers les médicaments, et si vous essayiez aussi des alternatives naturelles ?

L’ostéopathie

Beaucoup de migraines et maux de tête proviennent d’une mauvaise posture ou même de désordres ostéoarticulaires, pas étonnant quand on sait que le nerf qui est responsable de la sensibilité faciale est situé juste sous le crâne.

Des crampes répétées du cou peuvent également pousser à un déséquilibre générateur de migraines. L’ostéopathe va redonner de la mobilité aux vertèbres cervicales et aux os du crâne évitant ainsi les récidives. Dans 80% des cas, les migraines des patients disparaissent.

L’hypnose

Plongée dans un état entre veille et sommeil, l’hypnose médicale est utilisée afin de moduler la perception de la douleur. De ce fait le fonctionnement cérébral est modifié et certaines zones du cerveau sont désactivées, permettant évacuer le stress et court-circuiter la transmission du message de douleur.

En 2002, une étude scientifique suisse a montré l’efficacité de l’hypnose contre les migraines chroniques, 35% des patients étudiés ont noté un espacement des crises et 27% leur disparition complète.

L’acupuncture

Le fait de poser de fines aiguilles sur les points énergétiques stratégiques de notre corps, est au moins aussi efficace que les traitements pharmacologiques. Des chercheurs allemands ont synthétisé 22 études portant sur 4985 personnes et sont arrivés à la conclusion que 57% des migraineux ont ainsi vu la fréquence de leurs crises diminuer de moitié.

En plus d’être naturel, ce traitement à un autre avantage : le fait de durer dans le temps. En effet après avoir suivi deux séances par semaine pendant deux mois, le bénéfice de ce traitement dure jusqu’à plus de six mois après le suivi.

La phytothérapie

Pour prévenir les crises, l’usage de plantes est également conseillé. L’antimigraineux de référence est la fameuse camomille. Connue pour ses principes actifs aux vertus anti-inflammatoires, la camomille dilate les vaisseaux sanguins cérébraux permettant ainsi une meilleure circulation. D’autres plantes aident dans la lutte contre les migraines comme la lavande, ou même la menthe poivrée.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *