Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Sélectionner une page

Aliments anti inflammatoires pour une immunité renforcée

Aliments anti inflammatoires pour une immunité renforcée

Ça ne date pas d’aujourd’hui ; l’homme utilise la nourriture à des fins thérapeutiques. L’idée de remplacer les médicaments des pharmacies par les aliments contenus dans les étagères de notre cuisine est mis en évidence à chaque nouvelle découverte scientifique en rapport avec la nutrition. Cependant, bien qu’il existe des groupes d’aliments ayant un potentiel spécifique visant à prévenir et à lutter contre toute une gamme de maladies et de troubles, il y a aussi des aliments qui doivent être utilisés avec prudence, car ils annulent ou même aggravent le processus.

Les bons aliments anti-inflammatoires

Un exemple : les inflammations. La consommation fréquente de certains aliments peut entraîner à la fois l’activation et l’inhibition de l’action inflammatoire. Donc, ajouter des aliments anti-inflammatoires à notre alimentation et réduire la consommation d’aliments pro-inflammatoires peut apporter de grands avantages ; améliorer ou même inhiber l’inflammation dans le corps.

Les aliments anti-inflammatoires agissent pour renforcer nos défenses, équilibrer notre corps et d’augmenter notre immunité. Parmi eux, nous soulignons :

  • Les oméga-3 (la sardine, le thon, le hareng, le maquereau et le saumon)
  • L’ail cru
  • Les oignons
  • Les épinards
  • Les tomates
  • Les poivrons rouges
  • Les oléagineux (les noix et les amandes)
  • Les légumineuses (haricots, lentilles, pois chiches, soja)
  • Les tisanes (thé vert, romarin)
  • Les fruits jaune, orange et rouges
  • L’huile extra vierge d’olive et l’huile de colza
  • Le gingembre
  • Le brocoli

D’autre part, les aliments pro-inflammatoires doivent être évité ou consommés avec modération. Ils sont riches en oméga-6 comme :

  • L’huile végétale (de soja, coton, maïs et de tournesol)
  • Les grains raffinés (baguette, pâtes, riz blanc, farine de maïs, semoule de maïs)
  • Le porc, bœuf et charcuterie
  • Les laitages
  • Les boissons gazeuses, alcoolisées
  • Les aliments frits.

L’inflammation : un mal nécessaire

Cependant, rappelez-vous que l’inflammation est un processus naturel et nécessaire à notre corps, et ne doit pas être considérée seulement comme quelque chose de négatif. Elle devient essentielle, par exemple, pour éviter l’apparition d’une blessure ou pour nous protéger d’une infection, servant de protection pour le corps. La situation ne fait qu’empirer lorsque l’inflammation commence à se produire de manière continue et sans retenue, générant d’importants changements dans notre équilibre cellulaire.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *