Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Sélectionner une page

Le fructose des fruits : ange ou démon camouflé ?

Le fructose des fruits : ange ou démon camouflé ?

Certains médecins défendent que le fructose, sucre qui se trouve dans les fruits, est nocif quand il est consommé en trop grande quantité. Pourquoi ? Parce qu’il serait dangereux pour le foie, qui le transforme immédiatement en graisse, créant ainsi le syndrome du foie gras. Les études scientifiques qui ont démontré le danger du fructose sont toujours réalisées avec, non pas des fruits, mais du fructose pur, raffiné et condensé, tel que le sirop de maïs par exemple.

Quels sont réellement les effets du fructose dans le corps ?

Quand le fructose isolé est consommé en grande quantité comme dans le sirop de maïs ou d’agave, sirops très à la mode que l’on retrouve dans les produits manufacturés, cela interfère avec les hormones qui contrôlent l’appétit.

Par conséquent, les conséquences sont négatives pour la santé : prise de poids, augmentation des triglycérides, augmentation du risque de syndrome métabolique, et un grave problème d’insuline. Le manque de fibres associées provoque une élévation subite de sucre dans le sang.

La résistance à l’insuline interfère avec le pancréas, qui produit plus d’insuline en réponse à une augmentation de sucre dans le sang, parce que ses cellules sont incapables d’assimiler tout le sucre et cela peut provoquer le diabète de type II.

Quelle est la différence entre manger des fruits et manger un produit concentré en fructose ?

Tous les sucres raffinés (maltose, glucose, lactose, saccharose, sucres synthétiques etc.) sont néfastes, à moins d’être consommés dans leur état naturel sous forme de fruit ou légume cru et entier. Le sucre raffiné est de plus acidifiant pour l’organisme et provoque une fuite du calcium qui affaibli les os (ostéoporose).

Mais le fruit lui-même est un aliment complet, plein de vitamines, d’antioxydants, phytonutriments, fibres et eau structurelle et cela fait toute la différence. Les fruits sont hautement alcalinisants. Manger beaucoup de fruits, et très peu de gras, ne provoque jamais de pics d’insuline, ni de foie gras.

Car le fructose des fruits frais est combiné avec des fibres, des minéraux et des vitamines qui ne provoquent pas les mêmes effets dans le corps. Ils ont une absorption intestinale plus lente, et un métabolisme plus lent dans le foie. Par conséquent, le fructose ne dépasse pas ses niveaux et devient plus sain.

Alors, quel est le verdict ?

Il est tout à fait ridicule d’incriminer les fruits dans les problèmes liés à la consommation excessive de fructose pur. On peut conclure, que la consommation de sucre en petites quantités et de fruits frais tous les jours, ne semble pas être associée à des maladies.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *