Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Sélectionner une page

Règles douloureuses : les soulager tout en mincissant

Règles douloureuses : les soulager tout en mincissant

Tous les mois, le syndrome prémenstruel complique la tâche des femmes qui souhaitent mincir. Cette semaine là, le corps ne réagit plus tout à fait de la même façon. Aux grands maux les grands remèdes, voici comment adapter votre alimentation pour continuer à bien mincir en toutes circonstances !

Les gestes qui sauvent de façon générale

1- Augmentez votre consommation d’aliments riches en protéines et en fer (fromage, viande rouge…)

2- Diminuez votre consommation de féculents (pâtes, riz…) et mettez l’accent sur les légumes. En effet, une étude parue dans American Journal of Epidemiology recommande  aux femmes de manger des végétaux riches en fer à raison d’un minimum de 22 mg de fer chaque jour ce qui réduit de 33 % en moyenne le risque de subir des douleurs. Les végétaux riches en fer sont le soja, les épinards, le persil, quinoa, amandes…

3- Prenez du Drainuryl à raison de 2 mesures dans 1,5 litres d’eau. Cette préparation à usage drainant est à boire du lever au coucher entre les repas.

Les gestes qui sauvent au cas par cas

Le syndrome prémenstruel est un phénomène variable d’une personne à une autre. Il peut être séparé en trois groupes. A chaque groupe ses symptômes et sa solution alimentaire.

Si vous avez des crampes et des angines avant les règles puis si vous vous sentez irritée et/ou migraineuse

Il s’agit surtout d’un déficit en magnésium et calcium

Vous avez besoin de 1000 a 1200 mg de calcium par jour que vous trouverez dans les laitages, les eaux minérales (Hépar, Contrex, Vittel, Salvétat).
Il vous faut aussi du magnésium, à raison de 400 a 500 mg par jour lors de la seconde partie du cycle et aussi pendant les règles. En complément, vous pouvez prendre 1 verre d’eau de vichy tous les matins accompagnée de Vitamine D.

Si vous avez un sentiment de dépression, une attirance soudaine vers les sucres, des réveils nocturnes et une certaine intolérance aux frustrations

Vous avez besoin de micronutriments riches en tryptophane (l’hormone de la bonne humeur).

Vous pouvez donc prendre 200 a 250 mg d’orotate de lithium ou 60 mg de carbonate de lithium. Le lithium est un oligo-élément que vous trouverez en pharmacie sans ordonnance. Il participe à la régulation de l’humeur et du stress.

Si vous souffrez de tensions mammaires, d’acné ou d’eczéma, de douleurs articulaires

Vous avez besoin d’huile d’onagre : 2 a 4 g en phase lutéale ou en continu pendant 3 mois puis entretien à 1 g par jour. En complément, vous avez également besoin plus de fer que vous trouverez dans la viande rouge, le foie ou encore le boudin noir.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *