Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Sélectionner une page

Le régime méditerranéen pour prévenir le cancer du sein

Le régime méditerranéen pour prévenir le cancer du sein

Une récente étude l’avait suggéré, le régime méditerranéen, et son huile d’olive extra-vierge, contribuent à réduire le risque de cancer du sein. Les chercheurs de l’Université de Maastricht (Pays-Bas) confirment ces résultats dans l’International Journal of Cancer, et concluent même qu’adopter un régime méditerranéen réduit de 40% le risque de décès par cancer du sein ER positif chez les femmes ménopausées.

Qu’est-ce que le régime méditerranéen ?

Le régime méditerranéen est caractérisé par une consommation élevée de légumes, fruits, noix, légumineuses, de céréales principalement non raffinées et d’huile d’olive. Ce régime comprend également un apport modérément élevé de poissons, une faible consommation de produits laitiers, de viande et de volaille. Une autre caractéristique de ce régime est une consommation régulière mais modérée de vin, avec le repas.

À lire aussi : Et si le régime méditerranéen empêchait l’atrophie du cerveau liée à l’âge ?

Une étude sur 20 ans

Les chercheurs ont analysé des données d’une étude qui impliqué plus de 62 000 femmes âgées de 55 à 69 ans. Les scientifiques ont suivi ces femmes sur une période de 20 ans. Le régime alimentaire, l’activité physique et d’autres facteurs de risques liés au cancer ont été pris en compte dans l’étude.

Au cours de la période de suivi, 3.354 femmes ont développé un cancer du sein. Les chercheurs ont ensuite comparé les régimes alimentaires de plus de 2.000 femmes ayant développé un cancer du sein par rapport à un groupe témoin apparié exempt de cancer.

À lire aussi : Cancer et les aliments trop grillés : le signal d’alarme est tiré

Une réduction de 40% !

Sur l’ensemble des participantes, aucun lien n’est identifié entre régime méditerranéen et risque de cancer du sein. Cependant, chez les femmes à plus forte adhésion au régime alimentaire, le risque d’un type de cancer du sein, est réduit de 40%.

Bien évidemment, il est complexe d’isoler le facteur alimentation des autres facteurs de mode de vie, comme l’exercice et le tabagisme. Cependant, même avec la prise en compte des facteurs de confusion, ce lien reste significatif.

Adoptez le régime crétois/méditerranéen

Ce régime salutaire permet de faire le plein de vitamines C et E, d’acides gras mono insaturés et d’antioxydant. Cette diète a déjà fait ses preuves sur la prévention sur de nombreuses maladies comme le diabète, le cancer de la prostate et même sur la maladie d’Alzheimer

Quelques conseils pour vous mettre au régime méditerranéen
  • Réduire votre consommation de viande rouge
  • Favorisez les produits laitiers de brebis et de chèvres et non pas de vache
  • Augmentez votre consommation de légumineuses
  • Cuisinez avec des huiles végétales
  • Choisissez des céréales complètes.

Des conclusions qui apportent un nouvel argument de poids en particulier aux femmes ménopausées pour adopter un régime proche du régime méditerranéen et, encore une fois, une mesure simple de mode de vie qui peut contribuer de manière significative à la prévention du cancer.

Une manière indéniable de prolonger son espérance de vie !

Source de l’étude

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *