Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Sélectionner une page

Comment bien s’alimenter quand on a plus de 60 ans ?

Comment bien s’alimenter quand on a plus de 60 ans ?

Bien qu’inévitable, le vieillissement à lui seul n’est pas responsable des problèmes physiques importants que l’on peut rencontrer : l’alimentation et l’exercice physique jouent un rôle primordial dans le but d’avoir une bonne santé. Il est d’ailleurs fortement conseillé de conserver un rythme régulier et de faire 3 repas par jour avec collations si souhaitées.

Des modifications physiques et psychologiques peuvent commencer à apparaître dès l’âge de 60 ans. C’est pourquoi faire les bons choix nutritionnels est essentiel si l’on veut s’assurer le maintien d’un organisme en forme le plus longtemps possible, et ainsi ralentir le vieillissement. En effet, bien se nourrir permet de prévenir de nombreuses maladies et contribue à traiter diverses pathologies tout en renforçant parfois l’action des traitements.

Ce n’est pas un mystère : bien s’hydrater est une priorité. Au fil de nos années, la sensation de soif a tendance à s’atténuer. C’est pourquoi il est recommandé de faire particulièrement attention à sa consommation d’eau journalière, soit environ 1 à 1,5 litre d’eau par jour.

Faire le plein de vitamines

Avec l’âge, il devient plus important de consommer des aliments riches en vitamine D comme car la capacité de l’épiderme à synthétiser cette vitamine au soleil diminue. Le calcium, que l’on retrouve dans les produits laitiers, est également essentiel, surtout pour les femmes dont la ménopause érode rapidement le tissu osseux.

Les oméga 3

Bons pour le cœur, les risques d’apparition de maladies cardiovasculaires sont considérablement réduits car les oméga 3 baissent la pression artérielle tout en préservant le bon cholestérol. Ils sont présents dans les huiles végétales (colza, lin, soja), mais aussi dans les poissons gras tels que le thon, le saumon et le maquereau.

Les féculents

Les féculents vous apportent de l’énergie et entraînent relativement vite une sensation de satiété. Il est recommandé d’en consommer à chaque repas. Le pain, les pommes de terre, le riz, les lentilles, les pâtes ou encore les pois chiches font partie des aliments riches en féculents.

Les fibres

Souvent négligées, les fibres jouent pourtant un rôle crucial avec l’âge , notamment en terme de prévention de maladie chroniques. Elles permettent de baisser le taux de cholestérol, de réguler la glycémie et de stimuler la production de substances anti-inflammatoires. De même, leurs vertus salvatrices en ce qui concerne les maux de ventre (constipation, côlon irritable…) sont incontestables. Vous avez l’embarras du choix : le pain complet, les céréales, les fruits, les oléagineux et les légumineuses sont des aliments riches en fibres.

Les protéines

Les besoins en protéines d’une personne de plus de 60 ans sont supérieurs à ceux d’un adulte car le métabolisme protéique chez la personne âgée favorise la fonte musculaire. Les protéines réparent les tissus tout en procurant de l’énergie et la sensation de satiété. On retrouve des protéines dans la viande, le poisson, les œufs, les produit laitiers ou encore les légumes secs.

Le portage de repas si vous ne pouvez plus cuisiner

Ces conseils supposent que vous soyez en mesure de cuisiner vous-même donc que vous êtes autonome. hélas, au delà de 60 ans, les seniors sont de moins en moins capable de subvenir à leurs propres besoin en raison de problèmes de santé. Dans le cas d’un maintien à domicile, la solution du portage de repas à domicile est une bonne alternative… à conditions de bien choisir votre cuisinier !

Un prestataire de portage de repas de qualité fera attention à la qualité nutritionnelle es repas qui doivent être concoctés par un diététicien pour vous assurer une alimentation équilibrée. Idéalement, votre livreur doit aussi vérifier que les quantité ne sont pas trop importantes ou au contraire insuffisantes. Avec l’âge l’appétit et surtout la sensation de satiété n’est pas fiable et demande un regard externe.

De l’exercice pour être en forme

Les besoins nutritionnels des seniors (+ de 60 ans) reposent en effet à la fois sur le métabolisme de base et l’activité physique de l’individu. Il faut savoir que, avec l’âge, le tissu musculaire subit une réduction progressive (environ 3 à 8%), et que cette réduction devient ensuite exponentielle dès 50 ans.

Même à 60 ans, une activité physique régulière est donc primordiale. Nul besoin de courir un marathon : des activités sereines telles que la marche, la natation, le vélo, le bricolage ou le jardinage suffisent amplement. Pratiquer un exercice à plusieurs vous permettra non seulement d’avoir une forme incroyable mais aussi de garder contact avec vos proches et même faire de nouvelles connaissances.

Faites vous plaisir

Procurer à votre organisme tout ce dont il a besoin est certes important, mais le faire tout en se faisant plaisir, c’est déjà beaucoup mieux. Afin de maintenir son appétit, il est indispensable de conserver le plaisir de manger. La retraite est la période de la vie où l’on dispose le plus de temps libre que l’on peut consacrer à cuisiner et à profiter de bons moments de convivialité à table.

Chaque groupe d’aliment étant important, vous trouverez assurément des multitudes de recettes et d’alternatives correspondant à vos goûts. Variez les saveurs : une belle assiette haute en couleur en fera saliver plus d’un. Les épices et assaisonnements divers élèveront la qualité vos plats tout en leurs donnant une odeur et un goût sûr pouvant raviver le plaisir de manger un bon repas.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *