Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Sélectionner une page

Cellulite : définition

Qu’est-ce que c’est la cellulite ?

La cellulite est un phénomène physiologique naturel qui implique une inflammation du tissu conjonctif cellulaire.

Dans un langage plus courant, la cellulite désigne la peau d’orange et les capitons dus à une accumulation de graisse sous-cutanée. C’est le résultat d’un excès de cellules adipeuses ou graisseuses appelées de adipocytes. Celles-ci sont logées sous le tissu cutané et le déforment. La peau n’est plus lisse, en lui donnant une apparence proche de la « peau d’orange ».

Comment la cellulite se développe t’elle ?

Dans le corps humain, on trouve trois couches de graisse. La cellulite est la couche adipeuse la plus proche de la peau. Les adipocytes sont stockés dans des poches de collagène. Mais parfois, les cellules adipeuses sont tellement développées que le collagène qui les entoure se plie.

Par conséquent, les capacités de stockage des cellules adipeuses deviennent saturées. Cela va provoquer le blocage de la lymphe qui est chargée de transporter les toxines vers les organes aptes à les traiter. Lorsque les toxines ne sont plus évacuées, elles vont s’accumuler et causer une inflammation dans les zones concernées.  La mauvaise circulation sanguine conjointement à cette inflammation va renforcer le gonflement.

Pourquoi la cellulite apparaît ?

Généralement, ce sont les femmes qui sont les plus atteintes, au niveau des cuisses et des fesses. Les zones touchées par la cellulite dépendent surtout des différences de la composition musculaire et cellulaire entre les deux sexes, ainsi que la différence de sécrétion hormonales.

Le tissu conjonctif de la femme devient de plus en plus rigide avec l’âge, avec les changements hormonaux, ainsi que les variations de poids dû à la grossesse. L’aspect ondulé de la peau apparaît quand une femme prend du poids et force donc les cellules adipeuses à se dilater vers la surface de la peau.

En revanche, les hommes ne subissent pas de telles prise de poids ni de radicales montées hormonales comme les femmes, ce qui les rend moins vulnérables à la cellulite. De plus, l’épiderme masculin est plus épais que l’épiderme féminin, ce qui camoufle l’apparition des cellules adipeuses, car il s’agit de la couche de peau visible en surface.

La cellulite est également associée à l’alimentation et à l’activité physique de chacun. Une personne ayant une vie saine est moins susceptible à développer de la cellulite qu’une personne qui possèdent des mauvaises habitudes alimentaires et qui ne pratique pas de sport régulièrement. L’hérédité joue un rôle peu influent dans la formation de la cellulite.

Quels sont les différents types de cellulite ?

Connaître son type de cellulite est essentiel pour trouver le traitement le plus efficace. Il suffit de réaliser le test de pression de cellulite et vérifier le résultat.

La cellulite est classée en quatre niveaux de 0 à 3 :

  • Niveau 0 – Absence de cellulite. Aucune ondulation.
  • Niveau 1 – Votre cellulite n’apparaît que lorsque vous la pressez avec les mains.
  • Niveau 2 – La cellulite est visible lorsque vous êtes debout. Quand vous êtes allongé, il faut presser les zones adipeuses pour voir apparaître la cellulite.
  • Niveau 3 – Votre cellulite est visible en toutes circonstances.

Lorsque le niveau de cellulite est déterminé, il est ainsi possible savoir quel genre de cellulite il s’agit. Si la cellulite est répandue et relâchée, on parle de cellulite molle. Cette cellulite est la plus commune, mais est aussi la plus facile à éliminer. Contrairement, la cellulite fibreuse est bien plus difficile à s’en débarrasser.

Cette cellulite profonde est compacte, dure, et douloureuse au pincement. Normalement plus ancienne, elle est due au durcissement des fibres de collagène qui entourent les adipocytes.

Comment se débarrasser de la cellulite ?

Le traitement anti-cellulite se décompose en plusieurs éléments :

1- Une alimentation équilibrée, plus riche en fruits, légumes et viande sans grignotage et moins riche en sucre
2- La pratique d’une activité physique régulière impliquant un renforcement musculaire : course à pied, natation, musculation, fitness…
3- Des massages quotidiens et très vigoureux de type palper-rouler avec une crème à base de caféine.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *