Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Sélectionner une page

Ces 5 fruits exotiques dont vous n’avez peut-être jamais entendu parler

Ces 5 fruits exotiques dont vous n’avez peut-être jamais entendu parler

Pommes, oranges, bananes, poires…toujours les mêmes fruits ! Si cela devient trop monotone pour vous, il existe à travers ce monde, d’autres fruits souvent méconnus, à la fois hors du commun et aux bienfaits exceptionnels. Essayez de les cherchez sur les étals ou n’hésitez pas à les goûter lors de vos prochains voyages !

1. Le Pitaya

Également connu sous le nom de « fruit du dragon » ou « fruit écailleux », le Pitaya est surtout cultivé en Asie du Sud-Est et en Amérique du Sud. Fruit d’un cactus, sa couleur rose vif et sa forme étrange le distingue des autres fruits exotiques. Vous pouvez le dégustez tout en abusant, car il est peu calorique ! Sa chair blanche ou rouge pleine de petites graines noires, vous rappellera le goût du kiwi.

Les graines de ce fruit possèdent des vertus digestives grâce à leur effet laxatif. Nutritionnellement, il est riche en vitamines, minéraux, fibres et antioxydants. Vous le retrouvez facilement dans les épiceries asiatiques durant toute l’année.

2. La Chérimole

Venue des Andes, la chérimole se cultive surtout dans les régions tropicales. Ce fruit en forme de cœur est couvert d’une peau verte, épaisse très proche aux écailles d’un reptile. Il est recommandé de le laisser mûrir à température ambiante et de le consommer assez vite. La pulpe de la chérimole est très crémeuse, juteuse et savoureuse. Elle réunit à la fois le goût des fraises, des framboises, des poires, et aussi de la cannelle.

Pour éviter la maturation du fruit et pour stimuler sa saveur, on vous conseille d’arroser la pulpe avec du jus de citron. Pour profiter de son onctuosité et de sa douceur, la pulpe peut être utilisée pour faire des crèmes et des boissons. Cet aliment est parfait pour les régimes amincissants grâce à sa faible teneur en gras. Son fort contenu en vitamine C et en fer est idéal pour combattre l’anémie.

3. Le Kumqat

Ce petit arbre très résistant est originaire de Chine et de Malaisie. Ses fruits orange et ovales que l’on récolte de novembre à janvier, sont les seuls agrumes que vous pouvez consommer avec la peau. Il est très facile de le cultiver, que ce soit en pot ou en pleine terre, dans les régions méditerranéennes ou tropicaux.

Ce petit agrume se mange très souvent frais, mais peut également être confit ou utilisé en compote. À la première dégustation, sa saveur vous rappellera celle de l’orange avec un arrière-goût sucré qui s’approche de l’abricot. On vous conseille de le manger entier, avec la peau pour conserver toutes les fibres, ce qu’il lui donnera une saveur légèrement plus amère.

Pour diminuer l’amertume du kumquat, vous pouvez enlever les pépins avant de le manger. En pâtisserie, le fruit du kumquat donne une touche d’acidité aux tartes fruitées.

4. Le Mangoustan

Le mangoustan est originaire d’Asie tropicale, qui pousse en abondance surtout en Malaisie. Ce fruit est classé comme un des meilleurs fruits pour se maintenir en bonne santé, grâce à sa forte teneur en antioxydants, notamment de xanthones. Ceux-ci stimulent le système immunitaire et réduisent les radicaux libres dans le corps.

Connu aussi sous le nom de « fruit des Dieux », ses vertus nutritionnelles en font un aliment naturel à consommer idéalement en jus. Ce fruit vous offre une énorme quantité de vitamines A, B, C, de calcium, de potassium et surtout de fibres (13% pour 100g). De plus, le mangoustan est hypocalorique et ne contient ni acide gras saturé, ni cholestérol.

Il s’agit d’un fruit rond de peau épaisse et violette, qui renferme une chair blanche odoriférante divisée en cinq ou six parties. Sa saveur est à la fois agréablement acide et sucrée. Vous trouvez le fruit frais de plus en plus souvent dans les épiceries, tout au long de l’année.

5. L’olive d’automne

Avant tout, ce fruit n’a aucun rapport avec nos fameuses olives ! Nous parlons plutôt, d’une variété de baie originaire de Chine et du Japon, connue aussi sous le nom de « baie d’argent ».  De la même taille de la groseille, cette petite baie rouge tâchée de petits points blancs, possède une saveur de pèche mais légèrement acide.

L’olive d’automne est riche en vertus antioxydantes impressionnantes, idéales pour prévenir le cancer. Connue pour sa richesse en lycopène, les taux de ce puissant antioxydant dépassent 17 fois ceux de la tomate. Aussi une excellente source de flavonoïdes et de vitamine E, cette baie est dotée d’un contenu en antioxydants bien plus élevé que les autres fruits de cette famille.

Vous pouvez la consommer telle quelle, ou la retrouver également sous forme concentrée, en flocons ou poudre fine. Les fabricants prévoient même un éventuel développement de compléments alimentaires.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *