Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Sélectionner une page

Le fasting, un régime qui fonctionne !

Le fasting, un régime qui fonctionne !

Dans plusieurs pays du monde, le surpoids et l’obésité concernent de nombreux individus de tout âge et de tout sexe. Ils favorisent le développement de plusieurs pathologies graves comme le cancer. En outre, ils engendrent un certain complexe chez les personnes concernées. Comment venir à bout de l’excès de poids ?

La seule solution possible, c’est de suivre un régime minceur. Parmi les nombreuses approches disponibles, le fasting commence à connaître un réel succès. Pour ses adeptes, il ne s’agit pas d’un régime, mais d’un mode de vie, ce qui lui procure un aspect pratique.  Voici tout ce qu’il faut savoir à propos du fasting.

Le fasting, qu’est-ce que c’est ?  

Appelé aussi Intermittent fasting ou jeûne intermittent, le fasting est une méthode d’amincissement qui vient tout droit des Etats-Unis. Il est réputé pour son efficacité et sa souplesse. En effet, ce régime permet une perte de poids durable et sans trop de restriction. En effet, il vous permet de choisir librement vos aliments.

Raison pour laquelle, les adeptes de la méthode pensent que ce n’est pas un régime, mais un mode d’alimentation qu’on peut adopter à vie. Mais de quoi s’agit-il exactement ? En réalité, le principe du fasting et de jeûner pendant une certaine période de la journée ou de la semaine.

Pendant cette période de jeûne, aucune nourriture n’est autorisée. En revanche, vous pouvez prendre des boissons non sucrées comme le thé, l’eau ou les infusions. Durant la période d’alimentation, vous pouvez manger des repas normaux. Cela dit, certains aliments sont à éviter pour favoriser la perte de poids.

Le fasting, un régime efficace ?

En effet, le fasting est un régime minceur qui fonctionne à merveille. Il permet une perte de poids et aussi une élimination de la graisse abdominale. Comment expliquer l’efficacité de cette méthode ? Tout d’abord, le principe du fasting est d’arrêter délibérément de manger pendant quelques heures ou même une journée.

Pendant la période de jeûne donc, l’apport calorique est quasi inexistant. Le corps doit utiliser les réserves pour trouver l’énergie de fonctionner normalement. Un processus de combustion des graisses débute donc. De plus, le fasting optimise la production de l’hormone de croissance humaine. Elle a pour fonction de  booster la perte de graisse corporelle.

Pour couronner le tout, le jeune intermittent ne vous expose pas à la souffrance et à la frustration. Autrement dit, vous serez à l’abri du stress vu que vous pourrez manger normalement pendant la période d’alimentation. Sachez que le stress est un véritable obstacle à la perte de poids

Comment pratiquer le fasting ?

Comme il a été indiqué auparavant, le fasting est un régime qui séduit par sa flexibilité. Vous pouvez choisir librement la méthode à appliquer. La seule règle qu’il faut respecter, c’est que la période de jeûne doit être de 16 heures au minimum. Sachez que si vous arrivez à jeûner longtemps, vous pourrez obtenir un bien meilleur résultat.

Le meilleur moyen de pratiquer le fasting est de sauter le petit-déjeuner. Il faut donc commencer la période de jeûne après le dîner. Vous ne pourrez manger qu’au déjeuner, le lendemain. C’est l’approche la moins pénible, car vous allez passer une grande partie du temps de jeûne à dormir.

Cela dit, si vous ne pouvez pas vous passer du petit déjeuner à cause de votre activité professionnelle, vous pourrez sauter le dîner. Le régime 5 :2 est aussi très populaire. Le principe est de ne rien manger pendant deux jours non consécutifs de la semaine. Pour les 5 jours restants, vous pouvez vous alimenter normalement.

Que manger pendant la période d’alimentation ?

Il est dit que le fasting est un régime plutôt permissif. Toutefois, pour favoriser la perte de poids, il faut modifier son mode d’alimentation. Vous devez apprendre donc à manger sain et équilibré. Les aliments trop caloriques, riches en sucres et en matières grasses sont à limiter, voire éliminer.

En revanche, il faut faire le plein de nutriments et micronutriments. Ainsi, ajoutez dans vos menus les légumes, les fruits, les légumineuses et les céréales complètes. Notons que vous pouvez prendre 1 ou 2 gros repas pendant la période d’alimentation. Cela dit, vous devez contrôler la quantité de nourriture avalée. À force de trop manger, vous allez récupérer les calories brûlées durant la période de jeûne.

Le grignotage est déconseillé. Toutefois, si vous avez trop faim, il n’est pas question de souffrir. Vous êtes autorisé à prendre un peu de gouter. Vous pouvez, entre autres, savourer une poignée de noix ou un fruit. Sinon, croquez une carotte. Notons qu’il faut bien s’hydrater lors de la pratique du fasting. Cela permet au corps d’éliminer les toxines et de réduire la sensation de faim.

Est-ce que le fasting convient à tout le monde ?

Comme n’importe quel régime minceur, le fasting présente des contre-indications. Il ne convient pas aux femmes enceintes ou qui allaitent ; aux personnes atteintes de stress chronique ou hypoglycémiques ainsi qu’aux victimes d’un trouble du comportement alimentaire. Si vous rêvez de tomber enceinte, il faudra aussi éviter le fasting.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *