Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Sélectionner une page

Dans quels cas l’hypnose est-ELLE une bonne SOLUTION ?

Dans quels cas l’hypnose est-ELLE une bonne SOLUTION ?

L’hypnose est utilisée depuis plus de deux siècles de façon intuitive et empirique. En 1999, grâce à l’imagerie cérébrale, il a été prouvé que sous hypnose, le cerveau humain est dans un état de conscience particulier, différent de l’éveil et du sommeil, qui sollicite des régions du cerveau, tout en mettant d’autres parties au repos. Les effets de l’hypnose ne sont plus à démontrer même dans le milieu médical. Voyons quelques effets notables en capacité de résoudre certains problèmes.

Hypnose et sommeil : une relation prouvée

Une étude parue dans la revue scientifique Sleep démontre que même ceux qui ont le plus de mal à s’endormir rapidement se laissent emporter grâce aux transes hypnotiques. De même, des chercheurs des universités de Zurich et de Fribourg, ont montré que des femmes réceptives à l’hypnose voient une amélioration de 80 % de leur sommeil profond, près avoir écouté une hypnose pré-enregistrée , une induction, pendant 13 minutes.

En savoir plus sur l’hypnose et le sommeil

Hypnose et perte de poids : le vrai du faux

L’hypnose est utile pour mincir dans certains cas précis. Les personnes qui sont obsédés par la nourriture et encore ceux qui n’ont pas de confiance en leurs corps et n’ont pas d’estime envers eux-mêmes, ceux qui ont souffert de troubles d’anorexie ou de boulimie sont les public les plus susceptibles d’obtenir de bons résultats car leur surpoids a une origine psychosomatique.

L’hypnose permet une meilleure gestion des pulsions alimentaires, la gestion des émotions comme le stress ou l’anxiété qui peuvent pousser à grignoter, le sentiment d’ennui, la maîtrise des aliments considérés comme une addiction, le plaisir de consommer des fruits et légumes, la capacité de contrôler et d’analyser la sensation de faim et de satiété notamment.

En lire plus sur l’hypnose et la perte de poids ici

Hypnose et médecine conventionnelle face à la douleur

L’hypnose – notamment Ericksonienne – ne remplace pas à la médecine conventionnelle, elle constitue plutôt un complément que de plus en plus de professionnels de médecine proposent dans leurs traitements.

L’hypnose, en situation de douleur chronique peut être utile pour contrôler le niveau d’intensité de la douleur, pour gérer la douleur et les émotions qui l’accompagnent pour d’aider le patient à retrouver une qualité de vie correcte. L’hypnose permet à l’individu d’utiliser de nouveaux outils personnels de gestion des différents éléments constitutifs de la douleur.

L’hypnose permet d’agir à plusieurs niveaux sur la douleur :

  • le niveau sensoriel
  • la gestion de la douleur (phénomène de crispation par exemple)
  • le niveau cognitif
  • le niveau émotionnel (en situation de couleur psychologique : deuil, traumatisme…)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *