Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Sélectionner une page

L’aqua running : courir sans se blesser

L’aqua running : courir sans se blesser

Si vous aimez courir ainsi que la piscine, vous allez adorer cette activité. L’aqua running est pratiqué par beaucoup d’athlètes, notamment l’équipe de basket américaine des Lakers, qui l’utilise pour augmenter ses performance physique, sans risque de lésions.

L’aqua running, ou water running, peut être pratiqué dans n’importe quelle piscine, peu importe la profondeur. Même dans celles où vous n’avez pas pieds, dans ces cas-là il sera nécessaire de porter un gilet gonflable pour flotter.

En quoi ça consiste ?

L’aqua running se pratique sur un tapis de course, incliné en hauteur et installé au fond de la piscine, habituellement entre 1,20 à 1,50 mètres de profondeur. Après avoir chaussés vos chaussons de course aquatique vous grimpez sur le tapis et prenez appui sur la barre, à hauteur de bras. Vous êtes donc immergée seulement jusqu’à la taille sans mouiller vos cheveux.

Comment se passe une séance ?

Habituellement une séance à une durée de 30 à 45 minutes, dans une eau chauffée ente 30 et 32°. Cette activité peut se pratiquer en séances collectives, mais aussi peut se faire en coaching personnalisé. Sur des musiques très entraînantes, le rythme alterne entre marche lente, marche rapide, course, …

À lire aussi : Prendre un bain chaud vous fait perdre plus de 120 calories !

Vous donnez le rythme de la course

Contrairement aux équipements traditionnels de fitness, ce tapis n’a ni résistance automatique ni moteur. Il est tout simplement composé de beaucoup de cylindres (308 plus exactement) qui tournent sur eux-mêmes en avant et en arrière. En d’autres termes, cela signifie que pour faire fonctionner le tapis, vous devez appuyer et dérouler chacun de vos pas en affrontant la résistance de l’eau.

Le rythme de la marche ou de la course n’est donc donné que par vous-même, à la force de vos pieds, de vos jambes et de vos cuisses. Alors plus vous accélérez, plus la résistance de l’eau est forte.

À lire aussi : Le Body Pump pour se muscler en musique

Quels sont les bienfaits ?

L’aqua running sollicite tous les muscles du bas du corps, permettant donc de sculpter la sangle abdominale et tonifier les jambes et fessiers. Cette activité permet également d’améliorer les capacités d’endurance, d’entretenir le cœur, de brûler des calories, d’activer la circulation sanguine et ainsi lutter contre l’effet jambes lourdes.

Par ailleurs, l’eau réduisant les impacts, cette activité, contrairement au jogging en plein air, épargne les articulations. La peau est tonifiée grâce aux effets de l’hydro-massage. Enfin, l’Aqua Running apporte détente et bien être puisque comme dans tout sport en milieu aquatique, la sensation de l’effort semble toujours réduite !

À lire aussi : Le retro-running : le jogging en arrière pour perdre plus de poids

Qui peut pratiquer l’Aqua Running ?

L’Aqua Running est accessible à tout public à l’exception des personnes cardiaques. Demandez l’avis d’un médecin dans le doute.

Pour pratiquer cette activité, nul besoin de l’attirail de coureur. Il suffit seulement d’un maillot de bain et de chaussons aquatiques pour protéger ses pieds sur le tapis.  Cette activité est idéale pour se remettre d’une séance de sport intensif, pour récupérer d’une blessure.

L’aqua running est également excellente si vous pratiquez régulièrement le jogging au sol. Un autre avantage est que cette activité peut être pratiquée quelles que soient les conditions climatiques, ce qui n’est pas négligeable

De quoi convaincre n’importe qui ! Enfilez vos maillots et à vos flotteurs !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *