Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Sélectionner une page

Le point sur les acides gras essentiels pour notre santé

Le point sur les acides gras essentiels pour notre santé

Afin de bien fonctionner, notre corps a besoin de recevoir un apport régulier et minimal d’acides gras. Ces derniers sont stockés dans nos tissus adipeux et constituent une source d’énergie pour l’organisme. C’est dans ces réserves que notre corps va puiser de l’énergie, particulièrement lors d’un effort physique de longue durée. Mais il faut savoir différencier les bons gras, qui sont essentiel à la santé, et les mauvais gras, qu’il faut éviter afin de ne pas développer des problèmes cardio-vasculaires, entre autres…

Comment reconnaître un bon gras d’un mauvais ? Et, une fois identifié, comment limiter notre consommation de mauvais gras et faire de bons choix devant l’abondance de produits offerts ?

Bons ou mauvais gras : comment faire la différence ?

Quand on parle de matières grasses, on parle plus précisément de lipides. Les lipides, au même titre que les protéines et les glucides, sont des nutriments indispensables au bon fonctionnement du corps. Ils fournissent de l’énergie, régulent la température corporelle, jouent un rôle prépondérant pour la peau, les cheveux, les ongles et, plus largement, pour l’ensemble des membranes cellulaires. Les lipides permettent également la synthèse des hormones et l’absorption de certaines vitamines (A, D, E et K)

Pour s’y retrouver, il ne faut pas s’arrêter aux lipides. En effet, ces derniers contiennent des molécules qui se divisent en trois groupes : les acides gras insaturés, les acides gras saturés et les acides gras trans. Pour résumer, les premiers sont bons, les deuxièmes sont mauvais et les derniers sont très très mauvais.

Les acides gras (monoinsaturés et polyinsaturés)

Ils sont reconnus comme de bons gras car ils diminuent les risques de maladies cardio-vasculaires. Ils sont divisés en deux groupes.
Il y a les oméga-9, aussi appelé acides gras monoinsaturés. Afin de profiter pleinement des propriétés des oméga-9, que l’on retrouve dans les huiles de canola ou de carthame, il est recommandé de choisir des huiles biologiques et de première pression à froid. On retrouve aussi des acides gras saturé dans les avocats.

Les acides gras poly-insaturés, aussi connu comme oméga-3 et oméga-6, se retrouvent dans les poissons gras, les légumes à feuilles vertes (salades), et les huiles, l’huile de colza, de tournesol, de noix, de pépins de raisin ou encore de germe de blé. Ces derniers sont considérés comme essentiels car notre corps est incapable de les synthétiser. Du coup l’alimentation seule peut nous les fournir.

Les acides gras saturés et trans

Contrairement aux acides gras monoinsaturés et polyinsaturés, les acides gras saturés et trans sont reconnus pour être propice à l’augmentation de maladies cardio-vasculaires. Une surconsommation de ces mauvais gras augmente le taux de « mauvais » cholestérol dans le sang, cholestérol qui peut altérer les parois des vaisseaux sanguins en se logeant sur celles-ci.

Les gras trans et les gras saturés ont donc la particularité d’augmenter le « mauvais » cholestérol, mais seuls les gras trans abaissent également le taux de « bon » cholestérol sanguin, nuisant ainsi encore davantage à notre santé cardiovasculaire.

Gras trans

Si certaines viandes (notamment celles des ruminants) et certains produits laitiers en contiennent, le principal apport en gras trans demeure en effet dans les produits industriels à base d’huile hydrogénée. On les retrouve dans les gâteaux préparés, les poudings préparés pour les collations, les viennoiseries et pâtes feuilletées, les aliments frits ou panés, etc.

Lorsqu’elle est chauffée à très haute température, l’huile liquide, combinée à l’hydrogène, se transforme en gras semi-solide. Ce mauvais gras est surtout utilisé pour ses propriétés de conservation des aliments et il donne également davantage de saveur et de texture à certains produits alimentaires. Les gras trans sont notamment responsables de la texture onctueuse et fondante des pâtisseries du commerce…

Gras saturés

Les acides gras saturés, quant à eux, se trouvent principalement dans les graisses d’origine animale. On les retrouve dans les viandes grasses, le beurre et le fromage. Les huiles de coco et de palme en contiennent également. S’il est généralement reconnu que les acides gras trans sont plus néfastes que les acides gras saturés pour la santé, on conseille néanmoins d’en limiter la consommation.

Conclusion, les acides gras saturés et trans sont a bannir !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *