Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Sélectionner une page

Une mauvaise hygiène des dents est propice aux maladies cardiaques

Une mauvaise hygiène des dents est propice aux maladies cardiaques

Si vous ne vous brossez pas les dents au minimum deux fois par jour, vous  êtes plus enclin au risque d’apparition de maladies cardiaques. Une étude effectuée sur plus de 11.000 adultes confirme des recherches antérieures reliant les maladies des gencives avec des problèmes cardiaques.

La bouche est une porte d’entrée des bactéries qui peuvent non seulement infecter les dents et les gencives ainsi que d’autres parties du corps.

À lire aussi : Ces aliments qui tâchent vos dents

La parodontite est une maladie infectieuse

Les bactéries buccales génèrent une inflammation qui détruit petit à petit le tissu de soutien des dents. Résultat, les dents tiennent mal et tendent à se déchausser. Les premiers signes de ces inflammations gingivales sont une gencive douloureuse, très rouge et gonflée. Le brossage des dents est particulièrement difficile car la gencive saigne très facilement

Mauvaise santé buccodentaire = risque plus élevé de maladies cardio-vasculaires

Plusieurs études ont suggéré une relation entre les bactéries buccodentaires et les affections cardio-vasculaires. Des chercheurs de l’équipe américano-japonaise du professeur Robert Friedland, se sont penchés sur la question. Ils ont étudié près de 150 patients hospitalisés pour des troubles cardiaques et les ont soumis à des examens visant à évaluer l’état de leurs gencives. Par la suite, la moitié d’entre eux ont bénéficié d’un traitement par antibiotiques durant trois mois, visant à prévenir les récidives d’accident cardiaque. L’autre moitié des sujets ont reçu un placebo.

Un an plus tard, le taux de rechutes a été examiné : il est plus faible chez les patients traités par antibiotique, sauf en cas de parodontite. En d’autres termes, cela signifie que, les patients n’ayant pas une bonne santé buccodentaire, surtout ceux qui présentent une parodontite, sont plus nombreux à avoir été victimes d’une récidive dans l’année : 34 % contre 21 % des patients ayant des dents et gencives saines.

Chez les personnes cardiaques de moins de 65 ans : seuls 10 % des patients ayant une bonne santé buccodentaire ont eu des rechutes, contre 34 % des patients souffrant des gencives.

Ce qu’il faut savoir

  • L’effet des traitements préventifs contre les rechutes cardiaques est fortement diminuée chez les patients atteints de parodontite.
  • Une parfaite hygiène buccodentaire est primordial à tous les âges de la vie et quels que soient les problèmes de santé.
  • Prévoir au minimum une fois par an une visite chez le dentiste.
  • Brossez-vous soigneusement les dents, deux fois par jour, et  faites un détartrage régulier.

Les relations entre parodontite et maladies cardiovasculaires continuent de faire l’objet de recherches, comme cette étude confirmant qu’une parodontite non traitée augmente le risque cardiovasculaire.

C’est ainsi que la parodontite apparaît comme un facteur de risque cardiovasculaire (infarctus, AVC, hypertension, thrombose…).

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *