Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Sélectionner une page

La carotte violette : une source de santé à redécouvrir

La carotte violette : une source de santé à redécouvrir

Depuis toujours vous avez cru que la couleur originale de la carotte a toujours été l’orange ? Étonnant ou pas, la carotte violette était la plus commune et la plus consommée en Asie et en Europe dans le passé. Sachez que cette variété oubliée, appelée aussi « carotte pourpre », revient en force sur les marchés et elle est même considérée comme un super aliment. Voulez-vous savoir qu’est-ce qu’une carotte violette peut faire pour vous ?

Les origines de la carotte violette

Les carottes violettes remontent à 2000 siècles avant J.C. Les commerçants arabes l’ont popularisé dans différents pays pendant plusieurs siècles. À cette époque, selon la région et les composants de la terre de culture, les carottes de diverses couleurs abondaient. On pouvait trouver des carottes blanches, jaunes jusqu’à un violet très foncé. La carotte violette est l’une des variétés les plus anciennes et elle est apparue en Europe de l’Est.

Alors, et les carottes orange ? Curieusement, elles sont apparues beaucoup plus tard aux Pays Bas, pendant le XVII siècle. Comment ? Les agriculteurs hollandais ont voulu rendre hommage à la maison royale d’Orange en créant des carottes hybrides. Le succès a été immédiat et le reste de l’histoire vous la connaissez déjà : un marché présent dans le monde entier jusqu’à aujourd’hui.

À lire aussi : Nouveau super-fruit à étalage : le gac

Le violet, la couleur antioxydante

Plus la couleur de la carotte est foncée, plus ses propriétés nutritives sont intéressantes. Vêtue de pourpre au cœur jaune orangé, la carotte violette est la variété la plus riche en bêta-carotènes. Elle possède donc des propriétés antioxydantes supérieures à la carotte classique.

Sachez que ce qui donne à la carotte cette couleur si particulière, est une substance hydrosoluble appelée anthocyanine. La carotte violette est riche en anthocyanines, qui sont les antioxydants qui aident à combattre l’inflammation et même certains types de cancer, surtout celui du colon. L’anthocyanine de la classe des flavonoïdes, se trouve également dans le raisin noir, les aubergines, les haricots rouges, le choux rouge, les airelles et les grenades.

Cet antioxydant anticancérigène protège les vaisseaux sanguins et neutralise les enzymes qui endommagent le collagène et les tissus connecteurs. Si vous souffrez d’insuffisance veineuse, les vertus antiinflammatoires de l’anthocyanine aide à soulager la pression et les douleurs des varices. Elle permet d’améliorer votre santé cardiaque en réduisant le mauvais cholestérol.

Le pouvoir des anthocyanines contenues dans les carottes violettes sont indiquées pour les personnes diabétiques, car elles régulent aussi le niveau de sucre dans le sang.

À lire aussi :  Comment utiliser le poivre de Cayenne pour améliorer la circulation sanguine ?

Les carottes violettes et la minceur

Les carottes violettes peuvent vous aider dans la perte de poids, car elles sont très faibles en calories. De plus, elles sont rassasiantes et vous offrent un tas de fibres, utiles à la digestion. Ainsi, vous réduirez non seulement le niveau de sucre dans le sang, mais vous absorberez également mieux les nutriments grâce aux fibres.

La plupart de ces fibres ne sont pas solubles et absorbent donc, l’eau dans le système digestif, en emportant en même temps des toxines. De cette façon, elles vont réduire également le taux de cholestérol.

À lire aussi : 3 salades minceur sucré-salé

Comment les cuisiner ?

La carotte violette offre une saveur plus douce et sucrée que la carotte orange. La meilleure façon de profiter de toutes ses vertus antioxydantes, c’est de la consommer cuite ou en jus afin de préserver sa teneur en vitamines B1, B2, B6, C et K.

Crue, elle est aussi source de vitamine B3, idéale pour booster l’énergie. Cuite, elle est riche aussi en vitamine E, un puissant antioxydant, fourni naturellement par son pigment foncé.  On signale que le bêta-carotène est un antioxydant liposoluble, donc il est recommandé de consommer les carottes accompagnées d’une huile bio. Par exemple, sautez-les dans de l’huile d’olive et à l’ail, ou bien en julienne ou en jardinière de légumes, pour accompagner toutes les viandes.

Voici d’autres petites idées :

  • Râpez-les en salade et mélangez-les avec des carottes classiques, saupoudrées de graines de tournesols, de dés de feta et d’un jus d’orange frais.
  • Mélangez-les à des panais, en velouté, et servez-les avec des chips de bacon ou de betterave.
  • En ragoût, coupez-les en rondelles, avec de la daube ou bien un bœuf-carottes.
  • En mousseline ou en purée, relevées d’épices et d’aromates, tels que curry de Madras ou curcuma, coriandre, noix de muscade ou persil.
  • En jus, mélangez-les avec des pommes Granny-smith et des oranges ou un citron.

Vous suivez le rééquilibrage alimentaire MCM ? Rejoignez-nous sur le groupe d’entraide !

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *