Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Sélectionner une page

Le gras est bon pour la santé, découvrez pourquoi

Le gras est bon pour la santé, découvrez pourquoi

Pendant longtemps, le gras était pointé du doigt pour être responsable de nos kilos en trop. Mais ça y est, le gras est à nouveau réhabilité, et en plus il apporte avec lui de nombreux bienfaits.

Le gras vous rend plus intelligent

Eh oui, les acides gras essentiels, et en particulier les oméga 3, sont favorables pour le bon fonctionnement du cerveau. En Janvier 2016, la revue Nutriens, a publié une étude qui montre que, les personnes qui consomment beaucoup d’oméga 3 traitent plus rapidement les informations. De plus, cette étude a également mis en avant le fait qu’ils avaient aussi une meilleure mémoire.

Ces lipides aident à la bonne fluidité des membranes des neurones, ainsi qu’à renforcer notre résistance au stress. Que du bon !

À lire aussi : Sucre et gras : c’est quoi le pire ?

Le gras améliore la fertilité

Si vous êtes dans une phase où vous voulez avoir des bébés, il est temps de manger du gras. La consommation d’acides gras essentiels (oméga 3 et oméga 6) aurait un impact positif sur la qualité des spermatozoïdes. À la différence des aliments riches en graisses « trans », les acides gras essentiels agissent sur la forme et la mobilité des spermatozoïdes.

Alors, avant de commencer, faites-lui suivre une cure d’huiles végétales comme : l’huile d’olive, de lin, de noisette… et laissez au placard les plats tout prêts !

À lire aussi : Des ovaires créés par impression 3D peuvent mettre fin à l’infertilité

Le gras contrôle la glycémie

Selon une étude canadienne, l’huile de colza consommée dans le cadre d’un régime à index glycémique bas aide les diabétiques de type 2 à baisser leur taux de sucre dans le sang. Publié dans la revue Diabetes Care en juin 2014, les chercheurs étudiés 141 personnes atteintes de cette maladie. Ces derniers ont donc suivi un régime à IG bas, certains d’entre eux avait une supplémentation en huile de colza. Les résultats ont montré que, ce dernier groupe avait vu leur glycémie baissée de 0,47%, contre 0,31% pour l’autre groupe.

L’huile de colza augmenterait la sensibilité à l’insuline, l’hormone pancréatique qui régule le taux de glucose.

À lire aussi : Comprendre la différence entre Index glycémique et Charge glycémique

Le gras protège le cœur

Les acides gras insaturés ainsi que les oméga 3, 6 et 9 possèdent un effet protecteur vis-à-vis du système cardiovasculaire. Ces derniers se trouvent dans les huiles, les poissons gras et certains végétaux comme l’avocat ou encore dans des fruits oléagineux. Leur rôle est de maintenir un taux optimal de bon cholestérol tout en diminuant la quantité du mauvais cholestérol.

Selon une enquête de l’Inserm, rendue publique en juin 2011, une consommation régulière d’huile d’olive, riche en oméga 9, réduit de 41 % le risque d’AVC.

Le gras rend heureux

Encore une fois, merci à toi Omega 3 ! En effet, ces acides gras stimulent la sécrétion de la sérotonine grâce à leurs actions anxiolytiques et antidépressives constatées.

À lire aussi : Rire fait du bien à la santé, les scientifiques sont formels

Le gras aide à digérer

Contrairement aux idées reçues, le gras ne reste pas sur l’estomac, enfin, le « bon » gras bien sûr. Les acides gras insaturés stimulent la production de la bile et favorisent l’élimination du bol alimentaire. Un très bon atout si vous souffrez de ballonnement ou de douleurs digestives. Pour favoriser la digestion, ne faites pas l’impasse sur une petite salade avec un filet d’huile d’olive, en fin de repas.

L’huile d’olive favorise considérablement le transit intestinal, consommée à jeun, son action est renforcée.

Vous suivez le rééquilibrage alimentaire MCM ? Rejoignez-nous sur le groupe d’entraide !

Le gras calme les douleurs

Les oméga 3 qui sont présents dans certaines huiles comme : l’huile de noix, de lin et de colza possèdent des vertus antidouleur contre l’arthrose. Selon une autre étude, publiée en 2005, des chercheurs américains ont démontré que l’huile d’olive vierge extra posséderait des vertus anti-inflammatoires et antidouleur. Ces vertus seraient très similaires à celles de l’ibuproféne !

Selon de nombreuses études, ces acides gras possèdent des propriétés anti-inflammatoires qui réduisent la fréquence des crises et aident les patients à récupérer une meilleure souplesse articulaire.

À lire aussi : Douleurs articulaires : 7 aliments interdits

Le gras permet de garder la forme !

Saviez-vous que le gras favorise l’absorption des vitamines solubles par l’organisme ? C’est le cas pour les vitamines A , E et D, qui sont indispensable pour fixer le calcium sur les os, mais également la vitamine K, impliquée dans la solidité osseuse et la coagulation du sang.

N’oubliez pas de rajouter un filet d’huile végétale sur vos poêlées de légumes, vos purées ou autres repas.

Attention à bien choisir le « bon gras »

Il y a les bons gras et les mauvais gras. Au top de la liste des mauvais gras on retrouve les acides gras trans, utilisés par les industriels dans les plats tout prêt, viennoiseries, nuggets et autres « fast food »

Ces derniers augmentent le mauvais cholestérol et diminue le bon, créant ainsi un « lit » propices au maladies cardiovasculaires.

À lire aussi : 10 ingrédients effrayants qu’utilisent certains fast-food

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *