Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Sélectionner une page

Le four à micro-ondes est-il dangereux pour la santé ?

Le four à micro-ondes est-il dangereux pour la santé ?

Plus de 85% des foyers français possèdent un four à micro-ondes. Pourtant, les rumeurs concernant cet équipement ne font qu’accroitre. Il est pointé du doigt, soupçonné d’être dangereux pour la santé, voire même cancérigène.

Comment faire la part du vrai du faux ? Le four à micro-ondes est pourtant bien pratique au quotidien. Alors, faut-il en avoir chez soi ? Nous vous proposons de faire le point.

Le four à micro-onde n’est pas cancérigène.

Cette rumeur à la vie dure : la cuisson au micro-ondes serait cancérigène. Le four à micro-ondes se contente tout simplement d’émettre des ondes électromagnétiques. Ces ondes agitent les molécules d’eau contenues dans les aliments, très rapidement et dans tous les sens.

Saviez-vous que ?

Précuire une viande au micro-ondes avant de la poêler permet même de diminuer significativement la quantité de composés cancérogènes. De plus, une cuisson au micro-ondes (à température modérée, puissance moyenne) permet de préserver les enzymes. Ces dernières donnent naissance aux composés protecteurs des crucifères, qui habituellement son détruits par la cuisson conventionnelle.

Le micro-onde ne tue pas toutes les bactéries

En effet, la chaleur est distribuée de manière irrégulière dans le produit, ce qui ne permet pas toujours d’activer certaines bactéries. Comme, les salmonelles, qui survivent dans les œufs pochés au micro-ondes. De même pour le poulet, quand ce dernier n’est pas chauffé assez longtemps, ces derniers peuvent encore contenir des bactéries du type Escherichia coli.

À lire aussi : Fatigue chronique : et si nos bactéries intestinales étaient les responsables ?

Certains récipients en plastique ne devrait pas être utilisés

Ce mode de cuisson n’entraîne pas de composés toxiques, cependant, il faut utiliser les matériaux compatibles. Certains récipients en plastique, comme les plastiques durs et biberons, contiennent du bisphénol A ou BPA, qui sont interdits depuis le 1er Janvier 2015. Ce dernier peut migrer dans les aliments lors de la cuisson au micro-ondes. Vérifiez vos anciens récipients.

C’est également le cas des adipates, qui jouent le rôle de plastifiants dans de nombreux emballages comme par exemple : des filtres UV incorporés dans les emballages transparents, des phtalates et de la benzophénone, ajoutés aux encres d’impression.

Il est vrai que ce taux de migration est faible, mais il alourdit la charge qui pèse sur l’organisme.

« Les fabricants disent que leurs plastiques sont conçus pour le micro-ondes, mais quand vous les chauffez, ils laissent fuir du bisphénol A » insiste le Pr Frederick vom Saal (université du Missouri). Ses travaux chez le rat montrant que le BPA se comporte comme une hormone ont conduit en mai 2006 la ville de San Francisco à en interdire la présence dans les plastiques.

Profitez de notre offre de 5€ pour 7 jours d’essai au programme moncoachingminceur ? CLIQUEZ ICI ?

Le micro-onde ne nous exposent pas au rayonnement toxique

Selon l’Organisation mondiale de la santé est en bon état, utilisé correctement, ce dernier est sans danger. Pensez à vérifier régulièrement qu’il n’est pas endommagé, la porte doit fermer correctement, les joints doivent être propres et en bon état.

Les fours à micro-ondes ne dégagent pas suffisamment d’énergie pour constituer un danger pour la santé. Même si vous portez un pacemaker les ondes du four ne peuvent pas interférer avec cet appareil et altérer son fonctionnement. C’est aussi une idée reçue, démentie par l’American Heart Association.

La cuisson au micro-ondes détruit certaines qualités nutritionnelles.

Petit point négatif, le réchauffage au micro-ondes détruit en partie les vitamines B et C ainsi que les acides gras essentiels des aliments. Cependant, la cuisson au micro-ondes ne détruit pas plus de vitamines que la cuisson à l’eau, sauf peut-être pour la vitamine C.

Les pertes seront encore plus importantes lorsque les légumes sont placés dans de l’eau. Les autres composés nutritionnels sont assez bien préservés.

À lire aussi : 12 conseils de nutritionnistes pour faire vos courses

La cuisson au micro-ondes est plus rapide

Un autre avantage, et pas des moindres, est aussi sa brièveté de la cuisson. Or, plus la cuisson est courte, moins il y a de risque de destruction des nutriments.

Saviez-vous que ?

Le lait maternel conserve intacts ses anticorps si la température ne dépasse pas 60º C

Cependant, il est difficile de contrôler la température du micro-ondes. Le problème de chauffer le biberon au micro-ondes est donc le risque de brûler la bouche de votre bébé. Le biberon peut être tiède extérieurement tandis que le lait à l’intérieur est brûlant !

Il est donc préférable d’utiliser soit le bain-marie soit le chauffe-biberon et vérifiez toujours la température du lait en faisant couler quelques gouttes à l’intérieur de votre poignet.

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *