Veuillez corriger les erreurs suivantes:

Sélectionner une page

Les astuces et techniques anti-ronflement : celles qui fonctionnent vraiment

Les astuces et techniques anti-ronflement : celles qui fonctionnent vraiment

Depuis longtemps, le ronflement est classifié comme un désagrément classique qui menace la vie en couple. Nuit après nuit, la fatigue s’installe sous les yeux exaspérés des ronfleurs et de leurs fidèles conjointes. Pour leur plus grand bonheur, de nombreuses solutions simples se sont répandues un peu partout dans le monde. Leur but c’est de réduire le bruit en dormant et mieux se reposer,

Mais les options du marché et les traditionnelles astuces fonctionnent-elles vraiment ? Ou elles nous font plutôt perdre notre temps et nos sous ? Découvrez toute la vérité !

Lire aussi: La paralysie du sommeil : la peur de dormir

Brancher un humidificateur

Verdict : Pensez-y !

Le ronflement appelé aussi ronchopathie se produit pendant le sommeil, lorsque les voies respiratoires ont rétréci et que les tissus de la gorge vibrent au passage de l’air. Si votre ronflement est causé par des allergies saisonnières ou une congestion nasale, un humidificateur pourra vous aider.

Un air trop sec intensifie le ronflement. Si vous humidifiez votre chambre avec un humidificateur ou un verre d’eau placée dans la pièce, vous réhydratez le pharynx. Cette solution montre une certaine efficacité, mais ne guérit pas tout à fait. Lhumidificateur n’atténue que les symptômes.

Acheter un oreiller de luxe

Verdict : Non, laissez tomber !

Vous ne vous débarrasserez jamais des ronflements en changeant simplement d’oreiller. De plus, leur efficacité n’a pas encore été scientifiquement prouvée. Sans aucun doute, certaines positions du cou peuvent fermer ou ouvrir les voies respiratoires. Mais soyons logique…vous n’allez probablement pas garder la même position toute la nuit, non ?

Vous suivez le rééquilibrage alimentaire MCM ? Rejoignez-nous sur le groupe d’entraide !

Dormir sur le côté

Verdict : Oui, essayez !

Quand vous dormez sur le dos, après chaque inspiration, votre langue se relâche et tombe en arrière en obstruant la gorge. Vous savez déjà la suite…les fameuses vibrations sonores. En revanche, dormir sur le côté favorise une bonne respiration. Cette position aide clairement à atténuer les ronflements, car la pression sur la gorge est plus faible.

On partage une astuce efficace : pour éviter de vous remettre sur le dos pendant le sommeil, cousez une balle de tennis dans le dos de votre pyjama ou d’un vieux T-shirt ! Pas très confortable, pas vrai ?

Lire aussi: Grand dormeur : souffrez-vous d’hypersomnie ?

Le dilatateur nasal

Verdict : Pensez-y !

Son efficacité contre l’apnée du sommeil et le ronflement, a été prouvée dans des études et est recommandé par les professionnels de santé. L’écarteur se place à l’intérieur du nez et ouvre en douceur les voies nasales, ce qui améliore la respiration.

Le seul inconvénient, c’est que les dilatateurs doivent être remplacés fréquemment. Tout dépend du matériau, qui perd en élasticité avec le temps. Donc l’écartement nasal est moins performant. Puisqu’ils ne sont pas valables à long terme, leur prix peut-être assez dissuasif.

Lire aussi: Insomnie : l’hypnose plus efficace que les somnifères

Les bandes nasales

Verdict : Non, laissez tomber !

En général, elles ne marchent pas. Le rétrécissement du conduit nasal qui cause le ronflement, a des origines bien plus profondes. Il ne peut pas être guéri à l’aide d’une simple bandelette collante. Elles changent peut-être la résonance, mais pas la physiologie du conduit. En gros, vous entendrez peut-être des ronflements plus légers de la part de votre partenaire, mais les ronflements seront toujours là.

Lire aussi: Mincir quand on est porteur du gène de l’obésité, c’est possible !

La perte de poids

Verdict : Oui, essayez !

Perdez quelques kilos en trop tout simplement. Cela vous fera perdre une partie de la graisse autour du cou, qui vous fait ronfler la nuit. Il suffit perdre 10% de votre poids corporel pour vérifier un effet positif sur vos ronflements.

Une personne obèse a 3 fois plus de risque de ronfler qu’une personne mince, à cause des tissus congestionnés. Si vous commencez à ronfler après une prise de poids, alors un régime pourra éliminer le ronflement. En plus, mincir peut avoir d’autres bienfaits sur la santé !

Lire aussi: Bien dormir vous aidera à perdre du poids

Pas d’alcool le soir

Verdict : Oui, essayez !

Les boissons alcoolisées et tranquillisants sont déconseillés avant d’aller au lit. Effectivement, ils ont tendance à relâcher les tissus mous de la gorge qui vibrent plus facilement au passage de l’air. Oui et cela fait du bruit ! De plus, la consommation d’alcool rendra votre sommeil plus agité et donc moins réparateur.

Lire aussi: 5 bénéfices de la bière sans alcool que vous ignorez

La chirurgie

Verdict : Pensez-y le moins possible, sauf si vous souffrez d’apnée du sommeil. Dans ce cas, l’assistance ventilatoire est la meilleure solution. La chirurgie sera votre dernier recours, si l’assistance ventilatoire se montre inefficace. Les spécialistes devront mener une série d’examens du sommeil avant de décider la meilleure option. En gros, l’apnée du sommeil et la chirurgie ne doivent pas être pris à la légère.

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *